Bilan

La firme medtech Ypsomed cartonne

La firme escompte une progression de 20% du chiffre d’affaires pour l’exercice 2010-2011. Le groupe prévoit une augmentation de capital de 100 millions, qui sera soumise aux actionnaires le 24 juin prochain. Active dans les solutions pour traiter le diabète, la société medtech s’ancre dans un marché estimé à 440 milliards de dollars par an. Un marché promis à une forte croissance car la modification des habitudes alimentaires dans les pays émergents voit se démultiplier le nombre des victimes atteintes de cette maladie de société. [MV]

Président du conseil  d’administration,Willy Michel (62 ans) détient 71% du capital. Entre-preneur dans l’âme, il a fondé avec son frère Disetronic en 1984, une firme active dans les soins du diabète. En 2003, Roche acquiert la société, tandis que Willy Michel rachète l’unité liée à l’injection, baptisée Ypsomed. Il est membre de nombreux conseils d’administration et très impliqué dans la vie politique de Berthoud.A la tête de l’entreprise depuis 2006, Richard Fritschi (49 ans) est celui qui a fait sortir la firme d’une traversée du désert due en grande partie à une dépendance excessive au fabricant français d’insuline Sanofi. Ce diplômé HES formé au management à la Harvard Business School a travaillé pour Zimmer et Sulzer Orthopédie/Sulzer Medica. Les finances sont sous la responsabilité de Niklaus Ramseier (49 ans), qui était déjà à ce poste chez Disetronic avant la séparation des deux firmes. Cet expert-comptable ancien de Von Roll estime que la marge opérationnelle de 11,2% pourrait dépasser les 15% dans les années à venir.Maurice Meytre (52 ans), le COO (Chief Operating Officer) veille sur le lancement prochain de plusieurs nou- velles lignes de produits. Cet ingénieur EPFZ au bénéfice d’un MBA est en charge du bon fonctionnement d’une compagnie innovatrice, qui consacre plus de 13% de son chiffre d’affaires à la recherche et au développement.Du côté des RH, Yvonne Müller (40 ans) a fait ses expériences chez IKEA et Scout24. Chez Ypsomed, elle occupe une fonction stratégique car la firme repose sur le travail d’une main-d’œuvre très qualifiée qui se fait rare.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."