Bilan

La compagnie aérienne TAP Portugal creuse ses pertes

Le groupe de la compagnie aérienne portugaise TAP, en passe d'être privatisé par le gouvernement de centre droit, a creusé sa perte nette à 85,1 millions d'euros en 2014.

Après l'échec d'une première tentative de privatisation en décembre 2012, le gouvernement portugais a décidé à la mi-novembre de mettre en vente 66% de l'ensemble du groupe TAP.

Crédits: Lusa

Le groupe de la compagnie aérienne portugaise TAP, en passe d'être privatisé par le gouvernement de centre droit, a creusé sa perte nette à 85,1 mio EUR en 2014, après un résultat négatif de 5,9 mio EUR l'année précédente, selon un rapport publié vendredi.

A elle seule, la compagnie TAP Portugal avait déjà annoncé une perte nette de 46 mio EUR l'an dernier, repassant dans le rouge après cinq années de bénéfices. Ses résultats ont été pénalisés à hauteur de 108 mio EUR par des coûts liés notamment à des retards de livraison de nouveaux avions et à plusieurs grèves.

L'ensemble du groupe TAP, détenu à 100% par l'Etat portugais, comprend également une filiale d'entretien aéronautique au Brésil, qui a accusé une perte de 22,6 mio EUR en 2014, la compagnie régionale Portugalia et 49,9% du bagagiste Groundforce.

Après l'échec d'une première tentative de privatisation en décembre 2012, le gouvernement portugais a décidé à la mi-novembre de mettre en vente 66% de l'ensemble du groupe TAP. Son but est de céder 61% du capital du groupe par vente directe à un ou plusieurs investisseurs, qu'il compte désigner d'ici la fin juin, et de réserver 5% à ses quelque 13'000 salariés.

L'Etat aura ensuite une option de vente sur les 34% restants qu'il pourra exercer pendant deux ans à condition que l'acquéreur respecte le cahier des charges, qui prévoit notamment que le repreneur de la TAP conserve sa part du capital pendant cinq ans et injecte de l'argent frais dans une entreprise endettée à hauteur d'un milliard d'euros.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."