Bilan

La vie des PME (mai 2021)

Du démaquillage écoresponsable

Une jeune entrepreneure développe un business de lingettes réutilisables.

Du haut de ses 25 ans, Sophie Main s’est emparée d’un problème du quotidien pour faire ses débuts dans le monde de l’entrepreneuriat. Sachant qu’une femme consomme jusqu’à 2100 disques de cotons jetables par an pour se démaquiller, la Genevoise a trouvé une alternative locale et écologique. «Les lingettes réutilisables existantes dans le commerce en Suisse ne me convenaient pas, alors j’en ai confectionné des bios pour mon entourage et moi-même avant de me rendre compte de l’intérêt que ce produit suscitait», témoigne Sophie Main. 

Après un premier stock de 1500 lingettes écoulé rapidement, 10 500 unités se sont vendues depuis, avec la création de l’entreprise D.Make-up en septembre dernier. Utilisables jusqu’à 300 fois, ces bouts de tissu lavables en machine sont certifiés Oeko-Tex et fabriqués par un établissement favorisant la réinsertion sociale des personnes en position de handicap. En pleine croissance, D.Make-up multiplie les partenariats, notamment avec Clarins et qoqa.ch mais surtout avec les boutiques de proximité. JM

dmake-up.ch

Sophie Main a fondé D.Make-up en septembre dernier. (Maghdessian)


La fin des maux de dos?

Spécialiste des implants chirurgicaux, la startup jurassienne InnoSpina démarre son industrialisation grâce à un partenariat.

La chirurgie du dos est réputée risquée et coûteuse mais souvent nécessaire. Startup basée dans l’antenne jurassienne du Parc suisse de l’innovation, InnoSpina a créé un implant intervertébral qui permet de réduire au maximum le niveau de dangerosité des interventions mais aussi les temps d’anesthésie, d’hospitalisation et de récupération. 

Fruit d’une collaboration depuis 2017 entre l’ingénieur en mécanique Gwenael Hannema, le chirurgien orthopédique Jacques Samani et la cofondatrice de 3D Precision Nicole Beuchat, la technologie sera dorénavant industrialisée. Grâce à un partenariat tout juste finalisé avec une société reconnue dans le domaine, Pibor Iso, ces instruments chirurgicaux jurassiens destinés à guérir les maux de dos seront bientôt disponibles sur le marché. 

«Nous recevons de nombreux soutiens, notamment de la part du canton et d’Innosuisse. Cela nous permettra d’engager 4 où 5 personnes d’ici à trois ans pour continuer notre développement», conclut le CEO Gwenael Hannema. JM

innospina.com

De gauche à droite: Jérôme et Cédric Bourquard (Pibor Iso), Nicole Beuchat et Gwenael Hannema (InnoSpina). (DR)

Up to You continue d’étendre son réseau

Créée en 2012 par le Fribourgeois Ludovic Chenaux, l’agence de communication Up to You, spécialisée dans les réseaux sociaux, poursuit son développement sur le marché lémanique. Après l’ouverture d’une deuxième succursale à Martigny en 2018, ce début d’année marque une nouvelle étape avec une équipe à présent établie à Etoy (VD). «La demande est de plus en plus forte pour notre agence entre Lausanne et Genève. Ce bureau nous permettra d’être plus proche de nos clients et futurs prospects», précise Ludovic Chenaux. 

Malgré la pandémie de coronavirus, la société a vu doubler son chiffre d’affaires par rapport à 2019 et se voit proposer
de nombreux mandats: Swiss Wine Promotion, le Musée olympique et plusieurs villes et cantons frappent à leur porte. Douze collaborateurs ont été engagés l’an dernier et cinq talents ont d’ores et déjà rejoint les troupes en 2021. JM

up-to-you.ch

L’agence de communication Up to You (DR)



Mullerjulieweb
Julie Müller

Journaliste à Bilan

Lui écrire

Du Chili à la Corée du Sud en passant par l'Egypte, quand cette jeune journaliste de Bilan, férue de voyages, n'explore pas les quatre coins de la planète, elle exerce son autre passion: l'écriture. Après avoir consacré la plupart de ses étés à des stages dans les rédactions de Suisse romande (entre autres 20 minutes, Tribune de Genève, L'Agefi et le Temps), la Genevoise s'est arrêtée deux ans à Neuchâtel pour obtenir son Master en journalisme. A présent bien installée dans les rangs de Bilan, elle aiguise ses armes en écrivant pour le magazine et bilan.ch Curieuse, son champ d'action se veut à peu près aussi vaste que celui de l'économie: Management, innovation, luxe, entreprises, immobilier...

Du même auteur:

Malgré les turbulences, les agences de voyage gardent le cap
Bouche à oreille, le laissé pour compte du marketing

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."