Bilan

La start-up lausannoise Smeetz lève presque un million et demi

Les Lausannois de Smeetz ont levé 1,4 mio de francs. Ceux qui veulent être la référence en matière de vente en ligne et marketing de loisirs ont largement bénéficié du réseau d’investisseurs SICTIC, qui leur a rapporté 700'000 francs.

Crédits: DR

Entre les business angels et les fonds levés auprès du Club suisse d’investisseurs SICTIC, Smeetz a obtenu au total 1,4 million de francs. La start-up opère dans le secteur du marketing et de la vente en ligne. Un logiciel peut être intégré au site web d’un organisateur pour en améliorer la vente directe, ériger des prévisions de participation, optimiser la communication digitale ou encore tarifier de manière intelligence. Alexandre Martin, CEO et co-fondateur, se réjouit de la confiance accordée à sa start-up. Cette dernière a débuté par le marché romand avant de récemment se tourner vers le marché alémanique. «Smeetz prévoit de pénétrer très prochainement le marché européen» écrit l’équipe dans un communiqué. Il faut dire que la start-up compte en tout une vingtaine de personnes. Dix d’entre elles sont basées à Lausanne et forment la direction, le marketing et les ventes. Le reste de la société se trouve en Europe, et travaille au développement de la plateforme et des différents outils.

IA et intégration marketing

Deux outils en particulier font l’identité de Smeetz. Tout d’abord, l’intelligence artificielle (IA) régit la tarification. L’idée est de simplifier la vie des organisateurs d’événements. Ils n’ont plus à réfléchir au prix en prenant en compte toutes les variables puisqu’une IA se charge de le faire à leur place. Outre la partie gratuite, Smeetz dispose d’une version payante. Alexandre Martin explique ce qui est pris en compte dans la tarification intelligence: «Le Smeetz Smart Pricing prend en compte de nombreux facteurs tels que l'évolution de la demande pour une activité, les prévisions des ventes ou encore la météo. D'autres facteurs importants sont déterminés par l’organisateur lui-même. Par exemple, le choix d'un prix maximum/ prix final par l'organisateur permet d'assurer que les tarifs de l’activité restent abordables en tout temps. Le système que nous proposons est une version plus sophistiquée du Dynamic Pricing. Notre modèle est basé sur l'analyse de données et le machine learning. »

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."