Bilan

La RDC gèle des activités de Glencore

La subdivision de Glencore KCC a reçu une interdiction d'importer ou d'exporter toute forme de matériel ou de production.

Les ventes de cobalt avaient déjà été suspendues temporairement. De l'uranium à des niveaux trop élevés pour l'exportation avait été détecté.

Crédits: keystone

La subdivision de Glencore Kamoto Copper Company (KCC) indique jeudi avoir reçu de la Direction générale des douanes et accises (DGDA) congolaise une interdiction d'importer ou d'exporter toute forme de matériel ou de production.

Cuivre, cobalt et uranium 

La filiale à 75% du canadien Katanga Mining, lui-même détenu à plus de 80% par le géant zougois des matières premières, souligne que cette décision lui a été signifiée en date du 9 novembre sur fonds d'allégation de défaut de déclaration et de paiement d'obligation sur les exportations d'au moins 6650 tonnes de cuivre en décembre 2014 et en janvier 2015.

Katanga avait déjà prévenu il y a une semaine avoir suspendu temporairement les ventes de cobalt de KCC après y avoir détecté de l'uranium à des niveaux trop élevés pour l'exportation. Katanga revient par ailleurs jeudi sur sa performance trimestrielle. Les revenus se sont étoffés de près d'un quart à 428,1 millions de dollars. Le bénéfice brut en revanche s'est effondré de plus de 40% à 59,2 millions.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."