Bilan

La Poste rachète Distriba, des emplois affectés

Pour faire face à la chute de la publicité, La Poste a décidé de réorganiser son secteur des envois publicitaires non adressés. Elle a racheté la société bâloise Distriba pour l'intégrer à sa société DMC, qui gère ces envois aux ménages. Des emplois seront affectés.

La décision définitive sur le nombre d'emplois affecté sera prise cet automne, selon Oliver Flüeler, porte-parole de La Poste, interrogé par Keystone-ATS.

Crédits: Keystone

Si les six employés permanents et les quelque 150 porteurs de Distriba seront intégrés à Direct Mail Compagny (DMC), filiale du géant jaune, la réorganisation de ce secteur pourrait néanmoins toucher des postes chez DMC: environ 25 emplois supprimés au centre de triage du site de Niederbipp (BE) et 3370 réductions de temps de travail sur les 4500 collaborateurs, dont 4430 travaillant à temps partiel dans toute la Suisse, a indiqué lundi La Poste dans un communiqué.

L'acquisition de Distriba a été conclue à la fin du mois de juin dernier. Tous les contrats de travail devront être adaptés. Une procédure de consultation est en cours. Le syndicat syndicom exige « un plan social généreux comme mesure d'atténuation ». 


La Poste justifie cette réorganisation par « la diminution de la demande sur le marché publicitaire traditionnel ». « Depuis ces quatre ou cinq dernières années, la publicité sur papier est en baisse constante », explique M. Flüeler.

Actuellement en Suisse, il existe deux « fenêtres de livraison » pour les envois publicitaires non adressés envoyés aux ménages: lundi/mardi et mercredi/jeudi. La demande d'une deuxième « fenêtre de livraison » par semaine diminue, tandis que la pression exercée par les coûts se poursuit, selon La Poste. 

DMC a donc analysé ses processus de distribution et prévoit de les adapter et optimiser: à partir du 1er janvier 2020, les distributions seront effectuées une fois par semaine pendant deux jours consécutifs, a priori lundi/mardi.

Cette année encore, DMC devrait par ailleurs entamer le dialogue avec les syndicats syndicom et transfair en vue d'une Convention collective de travail (CCT) pour les imprimés.

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."