Bilan

«La pandémie entraîne une remise en question»

Le patron de Majestic Management & Consulting à Epalinges voit la crise du Covid-19 comme une opportunité de repenser son métier.

«Il y a beaucoup à gagner en achetant de gros volumes» Yann Meuterlos

Crédits: Marie-France Millasson

«L’hôtellerie doit se réinventer de fond en comble…» A deux pas de l’EHL, à Epalinges (VD), là où le Neuchâtelois a obtenu son diplôme de restauration en 1995, Yann Meuterlos voit la crise du Covid-19 comme une opportunité: «C’est une remise en question du fonctionnement de notre métier. La technologie digitale change la donne. L’hôtelier a tout à gagner en énergie, en communication et en achats
en ligne.»

En 2003, il est engagé par un trio d’hôteliers pour créer un groupement d’achats: Christian Marich, ancien directeur du Beau-Rivage à Lausanne, son ancien adjoint Andrés Oppenheim et le directeur du Lausanne Palace Jean-Jacques Gauer viennent de créer la société de gestion hôtelière MM&C: «Il y a beaucoup à gagner en achetant de gros volumes: alimentation, boissons, produits pour les chambres, contrats de service, etc. Cela doit atteindre les 50 000 articles, mais on ne stocke rien, tout est commandé en fonction des besoins auprès de nos fournisseurs. Nous nous payons en honoraires auprès de nos hôteliers.» Avec le Covid-19, ceux-ci doivent faire plus attention que jamais aux frais de fonctionnement. Une opportunité pour MM&C, qui a mis en place un système d’audit avec un spécialiste du domaine, histoire de détecter les failles de fonctionnement.

En 2009, Yann Meuterlos reprend la direction de MM&C avant de racheter 100% des actions à ses anciens détenteurs. Il réalise un volume d’achats d’environ 70 millions annuels avec plus de 160 partenaires fournisseurs suisses et étrangers. Depuis peu, Yann Meuterlos a ouvert une plateforme d’achats destinée aux restaurants gastronomiques. Parmi eux, l’Hôtel de Ville de Crissier, l’Auberge de l’Onde,
la Pinte des Mossettes, etc.


Remercier les héros du covid

Dons L’initiative «Redécouvre ta Suisse», lancée en collaboration avec des hôteliers et les remontées mécaniques, entend remercier les acteurs de la pandémie. Via une plateforme, le public est invité à faire des dons, qui seront redistribués aux hôteliers qui offrent des chambres pour une ou deux personnes. Les professionnels qui ont travaillé durant le Covid peuvent s’inscrire sur le site swiss-charity.org. Les gagnants seront tirés au sort durant l’été.

Oliver Grivat

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."