Bilan

La compagnie Germania dépose le bilan, la Suisse épargnée

La compagnie aérienne allemande Germania a déposé le bilan et annoncé sur son site internet l'annulation de tous les vols qu'elle prévoyait. L'aéroport de Zurich n'est pas touché pour le moment vu Germania Flug, société helvétique, opère de manière largement autonome.

La Suisse est couverte par Germania Flug SA, une société en bonne partie indépendante même si Germania est actionnaire minoritaire.

Crédits: DR

La compagnie à bas coûts en cessation de paiement dispose de 37 appareils dans sa flotte et a son siège à Berlin. Elle desservait principalement depuis l'Allemagne des destinations touristiques autour de la Méditerranée et au Moyen-Orient.

Elle avait aussi misé en France sur des départs depuis Toulouse, ainsi que sur les aéroports de Stockholm-Arlanda et London-Gatwick. Elle transportait ainsi plus de quatre millions de passagers annuels.

L'entreprise a dit ne pas avoir pu réunir les financements nécessaires pour "couvrir un besoin à court terme en liquidités".

"Notre seule possibilité était de nous déclarer insolvables. C'est bien sûr l'incidence qu'aura cette décision sur nos salariés que nous regrettons le plus", a écrit le directeur général Karsten Balke. Environ 1100 employés perdent ainsi leur emploi. M. Balke a également présenté ses excuses aux passagers qui avaient acheté un billet.

"Des événements imprévisibles tels que des hausses considérables du prix du kérosène l'été dernier avec affaiblissement simultané de l'euro face au dollar, des retards importants dans l'intégration d'appareils au sein de la flotte et un nombre inhabituellement élevé d'opérations de maintenance nécessitées par les appareils de la compagnie ont été de lourds fardeaux pour l'entreprise", a expliqué Germania.

La société suisse Germania Flug continue

La Suisse n'est pour l'instant pas touchée par l'arrêt des activités de Germania. Les vols concernant le pays sont assurés par Germania Flug SA, une société suisse en bonne partie indépendante. L'allemande Germania y est toutefois actionnaire minoritaire, à hauteur de 40%, et lui a prêté son identité visuelle.

Les salaires de janvier des quelque 100 collaborateurs de Germania Flug - sise à Opfikon, près de Zurich - ont été payés, a assuré la semaine dernière le directeur Urs Pelizzoni, responsable opérationnel (COO) de la compagnie, dans une interview à travelnews.ch.

"Il se passe encore beaucoup de choses, mais pour le moment, nos opérations continuent comme prévu. Les vols sont assurés, et les réservations pour l'horaire d'été peuvent être effectuées comme prévu", a déclaré mardi à AWP un porte-parole de la compagnie helvétique.

L'aéroport de Zurich de son côté a confirmé que tous les vols de Germania Flug de mardi en début de matinée avaient été effectués comme prévu.

La compagnie est une des dix plus importantes sur le tarmac de Kloten. Elle y dessert une vingtaine de destinations, essentiellement vers des villes de pourtour méditerranéen, avec trois appareils.

Le fait que Germania - entré dans le capital de la société suisse dès la création de cette dernière en 2014 - possède 40% du capital est susceptible de poser des problèmes. Urs Pelizzoni avait cependant assuré jeudi dernier que sa compagnie serait en mesure de faire le joint, en cas de faillite de Germania.

"60% de nos actions sont en Suisse. Nous avons recours à certaines prestations en Allemagne, pour des raisons de coûts, qui vont de la technique à la comptabilité. Mais nous sommes aussi en mesure de les fournir en Suisse", a-t-il assuré.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."