Bilan

La BNS a enregistré un bénéfice définitif à 20,9 milliards

La Banque nationale suisse (BNS) a enregistré un bénéfice de 20,9 milliards de francs en 2020, sabré de plus de la moitié par rapport aux 48,9 milliards de 2019. En janvier, la BNS annonçait un bénéfice d'environ 21 milliards.

Au 31 décembre 2020, le prix du kilogramme d'or s'inscrivait à 53'603 francs, contre 47'222 francs un an auparavant, soit une hausse de 13,5%.

Crédits: Keystone

Elle propose un dividende de 15 francs par action, stable par rapport à 2019, fait savoir l'institut d'émission lundi. Il compte distribuer six milliards de francs pour un tiers à la Confédération et pour deux tiers aux cantons, contre quatre milliards annoncés en janvier dernier. En 2019, la BNS leur avait versé deux milliards. A l'issue de ces versements, le solde de la réserve pour distributions futures s'établira à 90,9 milliards de francs.

Dans le détail, le bénéfice réalisé sur les positions en monnaies étrangères s'est inscrit à 13,3 milliards de francs contre 40,3 milliards l'année précédente. Les pertes de change ont totalisé 37,7 milliards de francs.

Au 31 décembre 2020, le prix du kilogramme d'or s'inscrivait à 53'603 francs, contre 47'222 francs un an auparavant, soit une hausse de 13,5%. Le stock d'or, qui est resté inchangé à 1040 tonnes, a ainsi généré une plus-value de 6,6 milliards de francs en 2020, après 6,9 milliards.

Les positions en francs ont dégagé un bénéfice de 1,3 milliard, contre 2,1 milliards en 2019. Ce montant se compose pour l'essentiel des intérêts négatifs prélevés sur les avoirs en comptes de virement.

La Banque nationale a relevé le montant à attribuer à la provision pour réserves monétaires et l'a fixé à 7,9 milliards de francs au titre de l'exercice 2020. "Après prise en compte de la réserve pour distributions futures de 84 milliards, le bénéfice porté au bilan s'établit à 96,9 milliards de francs", selon le communiqué.

Comme les risques de marché qui pèsent sur le bilan de la Banque nationale "ont de nouveau fortement augmenté", l'attribution annuelle doit s'élever à au moins 10% du solde de la provision pour réserves monétaires à la fin de l'exercice précédent. Ce qui correspond à un montant de 7,9 milliards de francs, contre 5,9 milliards en 2019. Le niveau de la provision pour réserves monétaires passera ainsi de 79,1 milliards de francs à 87 milliards.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."