Bilan

L'Oréal aspire à redevenir le numéro un mondial des parfums

Le géant français des cosmétiques L'Oréal a l'intention de récupérer la première place mondiale des parfums, que lui a ravie l'américain Coty, a laissé entendre son PDG, Jean-Paul Agon.

"On va faire en sorte de reprendre le leadership" dans les parfums, a déclaré M. Agon.

Crédits: AFP

Le géant français des cosmétiques L'Oréal a l'intention de récupérer la première place mondiale des parfums, que lui a ravie l'américain Coty, a laissé entendre son PDG, Jean-Paul Agon, mercredi lors de l'assemblée générale ordinaire du groupe.

"On va faire en sorte de reprendre le leadership" dans les parfums, a déclaré M. Agon en réponse à un actionnaire, sans préciser à quelle échéance ni détailler les moyens pour y parvenir.

"Les places de numéro un, c'est comme en sport: elles doivent se reconquérir chaque année, quand vous êtes numéro un, vous n'êtes pas sûr de le rester", a ajouté le PDG.

Coty doit devenir cette année le numéro un mondial des parfums après l'acquisition, annoncée en juillet, des activités de beauté de son compatriote Procter and Gamble pour quelque 12 milliards de dollars, dont dix marques de parfums comme Hugo Boss, Gucci ou Escada.

L'importante licence des parfums Dolce and Gabbana a finalement été exclue a posteriori de la transaction.

"Il y a dix ans, Procter and Gamble déclarait qu'il voulait devenir numéro un mondial de la beauté (...) et il a capitulé en rase campagne l'an dernier", a taclé M. Agon.

"On n'est pas plus inquiet de Coty qu'on ne l'était de Procter and Gamble avant (...) Que le meilleur gagne!" a-t-il encore lancé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."