Bilan

L'industrie suisse reprend du poil de la bête

Le baromètre UBS des petites et moyennes entreprises (PME) a connu une légère embellie, revenant à -0,16 point, après -0,18 au dernier pointage.

Pour les PME, l'amélioration repose avant tout sur la hausse des commandes reçues et sur un carnet plus étoffé que le mois précédent.

Crédits: Keystone

La situation économique des entreprises suisses actives dans le secteur industriel s'est légèrement améliorée au second trimestre. Le baromètre UBS des petites et moyennes entreprises (PME) a connu une légère embellie, revenant à -0,16 point, après -0,18 au dernier pointage, indique jeudi la banque aux trois clés.

Le baromètre des grandes entreprises est même repassé en territoire positif, augmentant de 0,52 point pour atteindre 0,24 point. Dans l'ensemble, le moral des entreprises industrielles était à son plus haut niveau depuis octobre 2014, relève UBS.

Pour les PME, l'amélioration repose avant tout sur la hausse des commandes reçues et sur un carnet plus étoffé que le mois précédent. Le fait que l'embellie n'ait pas été plus marquée est à mettre sur le compte des attentes moins favorables pour les entrées de commandes au 3e trimestre.

Pour les grandes entreprises, la hausse s'explique entre autres par la hausse des entrées de commandes en comparaison annuelle, ainsi que "des carnets de commandes plus remplis par rapport au mois précédent et un niveau de production plus élevé", détaillent les experts d'UBS.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."