Bilan

L'incertitude demeure pour les salariés d'Alstom en Suisse

Après le feu vert américain et européen la semaine passée à l'acquisition du pôle énergie du français Alstom par General Electric, l'incertitude demeure pour les 6000 salariés en Suisse.

Alstom Suisse a généré en 2013/14 un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros (3 milliards de francs au taux de 1,20 franc/euro alors en vigueur), dont 97% à l'export, selon son site internet.

Crédits: Keystone

Après le feu vert la semaine passée des autorités américaines et européennes à l'acquisition du pôle énergie du français Alstom par l'américain General Electric, l'incertitude demeure pour les quelque 6000 salariés de ce secteur en Suisse. Ils seront 420 à rejoindre le groupe italien Ansaldo.

A l'issue d'une séance tenue lundi avec les partenaires sociaux et portant sur les conséquences du feu vert de la Commission européenne, il apparaît que 420 salariés d'Alstom en Suisse seront transférés vers Ansaldo et que leur avenir sera assuré jusqu'en 2018, écrit le syndicat Unia. Pour mémoire, Bruxelles a conditionné son autorisation au rachat à la cession à ce groupe italien d'actifs majeurs de l'activité turbines à gaz de grande puissance.

Les turbines du fabricant gênois sont principalement utilisées dans les centrales électriques au gaz. Toutefois, Unia note qu'Ansaldo n'a pas encore pris d'engagements fermes sur l'avenir à moyen terme de ses futurs salariés en Suisse et que de nombreuses questions restent ouvertes, en particulier concernant les conditions de travail.

Quant aux 5500 autres collaborateurs d'Alstom concernés par la reprise de leur employeur par GE, leur avenir demeure toujours incertain, écrit le syndicat. Ce dernier appelle les entreprises concernées à faire preuve de plus de clarté et d'engagement en matière d'emploi.

Le géant français Alstom, qui opère dans les technologies électriques et le matériel ferroviaire, occupe quelque 93'000 personnes dans le monde. En Suisse, il compte près de 6500 employés sur ses quatre sites de Baden, Birr, Oberentfelden (AG) et Neuhausen am Rheinfall (SH).

En février dernier, Alstom a annoncé la suppression de 50 à 60 emplois sur son site schaffhousois, spécialisé dans la fabrication de bogies, élément d'un véhicule ferroviaire sur lequel sont fixés les essieux. Le groupe français compte un peu plus de 100 salariés à Neuhausen am Rheinfall.

Alstom Suisse a généré en 2013/14 un chiffre d'affaires de 2,5 milliards d'euros (3 milliards de francs au taux de 1,20 franc/euro alors en vigueur), dont 97% à l'export, selon son site internet. Le chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe durant cet exercice s'est affiché à 20,3 milliards d'euros.

En reprenant le pôle énergie d'Alstom pour 12,35 milliards de dollars, le conglomérat industriel General Electric s'empare d'une activité générant 70% des revenus du groupe d'outre-Jura.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."