Bilan

L'acquéreur de Publicitas a porté plainte contre Swisscom

Le groupe Aurelius reproche à Swisscom de ne pas l'avoir suffisamment informé de la possible perte du groupe NZZ comme client.

Au début 2015, le groupe d'édition zurichois NZZ a décidé de se doter de sa propre régie publicitaire, renonçant au service de Publicitas.

Crédits: Keystone

La vente de Publicitas s'accompagne désormais d'une bataille juridique. L'acquéreur de la régie publicitaire de Publigroupe, la société de participation allemande Aurelius, reproche à Swisscom, l'actuel propriétaire de Publigroupe, de ne pas l'avoir suffisamment informé de la possible perte du groupe NZZ comme client.

L'affaire se trouve désormais entre les mains de la justice zurichoise, Aurelius ayant déposé plusieurs plaintes contre le numéro un suisse des télécommunications devant le Tribunal de commerce de Zurich, a indiqué à l'ats Swisscom, confirmant une information publiée mercredi dans les colonnes de Finanz und Wirtschaft. Le cas porte également sur les liquidités de Publicitas.

Selon Swisscom, Aurelius souhaite obtenir plus que le montant prévu lors de la cession. Pour mémoire, la société allemande a acquis Publicitas à sa maison-mère, le groupe lausannois Publigroupe en avril 2014, avant que ce dernier ne soit lui-même repris en septembre de la même année par Swisscom.

Au début 2015, le groupe d'édition zurichois NZZ a décidé de se doter de sa propre régie publicitaire, renonçant au service de Publicitas pour la commercialisation de ses annonces. Swisscom demande, lui aussi, des comptes à Aurelius, suite à la faillite du prestataire de services logistiques Xentive, société dans laquelle Publicitas détenait une participation minoritaire et partie intégrante de la transaction entre Aurelius et Publigroupe.

Publigroupe et, par conséquent, son nouveau propriétaire Swisscom ont subi les conséquences financières de la faillite de Xentive, le groupe vaudois ayant renoncé aux créances de sa société en participations et passé un amortissement dans ses comptes. La procédure étant en cours, Swisscom n'a pas souhaité en dire plus, tout comme Aurelius.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."