Bilan

Kodak chute à Wall Street après la suspension d'un méga prêt du gouvernement

Le titre du groupe Eastman Kodak chutait lundi après la suspension par une agence américaine d'un prêt de 765 millions de dollars censé l'aider à se lancer dans la pharmacie.

Eastman Kodak a annoncé vendredi avoir lancé une enquête interne.

Crédits: Keystone

L'action du groupe bien connu des photographes plongeait d'environ 40% à 9,05 dollars dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle à la Bourse de New York.

Elle évoluait à 2,62 dollars la veille de l'officialisation du prêt, destiné à accompagner le développement d'une nouvelle division visant à fabriquer jusqu'à 25% des principes actifs nécessaires à la préparation des médicaments génériques produits aux Etats-Unis.

Mais elle a bondi à 7,94 dollars le jour-même de l'annonce et jusqu'à 33,20 dollars le lendemain. Elle évoluait vendredi autour de 15 dollars.

Selon le Wall Street Journal, l'autorité américaine des marchés financiers a lancé la semaine dernière une enquête sur la façon dont Kodak a annoncé le prêt le 28 juillet et sur d'éventuels ordres d'achats et de ventes effectués par des personnes au courant de la décision avant son officialisation.

L'agence qui a accordé le prêt, la DFC, a estimé vendredi soir sur Twitter que "de récentes allégations d'irrégularités (soulevaient) de sérieux problèmes".

Aussi, l'agence prévoit "de ne pas aller plus avant tant que ces allégations ne seront pas levées".

Eastman Kodak a annoncé vendredi avoir lancé une enquête interne.

C'est la première fois que la DFC accordait un projet au titre du "Defense Production Act", un texte qui permet au gouvernement fédéral de mobiliser le secteur industriel privé pour les besoins de la sécurité du pays.

Plusieurs responsables démocrates de la Chambre des représentants avaient également annoncé la semaine dernière avoir lancé une enquête sur ce prêt, accordé alors même que Kodak "était au bord de la faillite en 2012" et avait "échoué dans ses précédentes incursions sur le marché pharmaceutique".

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."