Bilan

Jürg Stäubli lance deux sites web ambitieux

L’homme d’affaires mise désormais sur les ventes en ligne de produits liés à la santé, au bien-être et aux ampoules électriques.

Le serial entrepreneur veut faire de kaia.ch une référence romande.

Crédits: Lionel Flusin

Peu loquace, l’homme d’affaires Jürg Stäubli vient de lancer en Suisse romande ses premiers sites d’e-commerce. «J’étais actionnaire minoritaire d’Immersive Group qui a lancé cinq sites sur le web. Depuis peu, j’en ai pris le contrôle et j’ai rebaptisé la holding Swiss Fair-Trade. Puis, pour des raisons stratégiques, il a été décidé de céder trois des cinq sites afin de se recentrer sur ceux qui semblent le plus porteur», confie ce serial entrepreneur.

Avec l’appui et les conseils du Genevois Claude Hauser, ancien président de la Fédération des coopératives Migros, il ne cache pas ses ambitions concernant le site www.kaia.ch. Ce dernier connaît
une croissance à deux chiffres depuis son lancement voici trois ans en Suisse alémanique. Il propose plus de 6000 références liées à la santé et au bien-être: nourriture, compléments alimentaires, épices, produits de soins, homéopathie, etc. «Nous payons le prix juste, notamment auprès de coopératives et d’associations en Afrique», ajoute le Vaudois d’adoption. Ce dernier a bénéficié d’un certain nombre de contacts sur ce continent, fournis par Isabelle Chevalley, la conseillère nationale élue à la vice-présidence des Vert’libéraux.

Conscient qu’un de ces prochains jours un mastodonte du web peut débarquer sur ce créneau, il ambitionne la création dès l’année prochaine d’une vaste base de données kaia. Que ce soit sur les fruits et leurs effets bénéfiques, idem pour les légumes, etc. L’idée est de devenir le site de référence pour qui souhaite trouver une information sur le quinoa, par exemple. Cette base de données sera enrichie par du contenu vidéo et des photos.

Troisième volet: la création d’une communauté kaia permettant à tout un chacun d’échanger ses expériences, par exemple sur les vertus de telle ou telle algue. Jürg Stäubli souhaite ouvrir un site kaia couvrant également le marché allemand.

Quant à son second site web, il a été baptisé www.deltalux.ch. Lancé lui aussi tout d’abord en Suisse alémanique, il intéresserait déjà des collectivités publiques. Il vend principalement des ampoules électriques, avec un rabais de 25 à 50% sur le prix habituel.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."