Bilan

J. Safra Sarasin essuie une perte nette de 40 millions

L'établissement privé bâlois a enregistré une perte nette de 40 millions CHF, contre un bénéfice de 46,3 millions CHF en 2012.

Les provisions et correctifs de valeurs se sont montés sur l'exercice sous revue à 157,4 mio CHF, un montant plus que doublé au regard de l'exercice précédent.

Crédits: Keystone

Conséquence de provisions et correctifs de valeur en forte hausse, la banque J. Safra Sarasin a plongé dans le rouge l'an passé. L'établissement privé bâlois a essuyé une perte nette de 40 millions CHF, contre un bénéfice de 46,3 millions CHF en 2012.

Les provisions et correctifs de valeurs se sont montés sur l'exercice sous revue à 157,4 millions CHF, un montant plus que doublé au regard de l'exercice précédent, ressort-il du rapport annuel de l'établissement publié fin avril et dont le "Blick" se fait mardi l'écho.

Au niveau opérationnel, l'évolution s'est cependant révélée favorable. Principale source de revenus de l'ex-banque bâloise Sarasin - reprise l'an passé par le groupe brésilien Safra - les opérations de commissions ont progressé de 9,2% à 447 millions CHF. Les affaires porteuses d'intérêts ont également crû, alors que celles liées au négoce ont quelque peu fléchi.

Au final, les revenus se sont hissés à 718,7 millions CHF, 5,5% de plus qu'en 2013. Mais à la suite d'une progression des charges supérieure à celle des recettes, le bénéfice brut s'est contracté de 12,6% à 127,2 millions CHF. Le nombre de collaborateurs s'est également réduit, l'effectif de la banque passant de 1737 à 1544.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."