Bilan

Genève met à l'honneur ID Quantique et Serbeco

Les acteurs de l'économie genevoise ont mis en valeur cette année ID Quantique, spécialiste de la cryptographie, et Serbeco, acteur valorisant les déchets, à l'occasion de l'édition 2019 des Prix de l'économie genevoise et Prix de l'innovation.

  • Les dirigeants de Serbeco avec ceux de la CCIG.

    Crédits: DR
  • Les dirigeants d'ID Quantique avec les responsables de la CCIG.

    Crédits: DR
  • L'association Réalise a reçu un Prix spécial du jury.

    Crédits: DR

C’est lundi 23 septembre en soirée au Ramada Encore Genève que les principaux acteurs de l'économie du bout du lac était réuni pour l'édition 2019 des Prix de l'économie genevoise et Prix de l'innovation de la Chambre de commerce et d'industrie de Genève (CCIG). Deux distinctions remises cette année respectivement à Serbeco et à ID Quantique. Ils succèdent respectivement à Orbiwise et Temenos. Pour la première fois, un prix spécial du jury est venu distinguer une association, Réalise, laquelle s’occupe d’aider à la réinsertion socioprofessionnelle.

Ces deux Prix ont été créés en 2012 dans le but de promouvoir et valoriser le tissu économique genevois. Ils visent à «honorer des entreprises dont la réputation et le rayonnement véhiculent une image positive et dynamique de Genève».

Avant cela, les trois partenaires de ces Prix, soit le canton de Genève, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Genève (CCIG) et l’Union Industrielle Genevoise (UIG), remettaient le Prix de l’Industrie de Genève et le Prix de la Jeune Industrie de Genève depuis 1999.

Entre 1991 et 1998, un prix à un industriel était remis par un jury composé de représentants de l’Etat de Genève et de l’UIG. Mais le précurseur de ces trophées a été la Ville de Genève à partir de 1985. Caran d’Ache en 1988, Firmenich en 1989 ou encore LEM en 1990 en furent les bénéficiaires.

ID Quantique, un pionnier

Pour cette édition 2019, le jury a décidé de distinguer le spécialiste des solutions de cryptographies et de détection quantiques ID Quantique. La société a été créée en 2001 par quatre scientifiques de l’Université de Genève. Comptant aujourd’hui une centaine de collaborateurs, dont 70 à Genève, la société a réalisé plusieurs premières mondiales: le tout premier déploiement de la distribution de clé quantique dans un environnement réseau réel, etc. Dernièrement, elle a également participé à la démonstration de la plus longue distance couverte par cette technologie à ce jour (421 kilomètres).

Après des levées de fonds en 2003, 2013 et 2016, ID Quantique a reçu un nouvel investissement en avril 2018 à hauteur de 65 millions de dollars de la part de SK Telecom, leader sud-coréen des télécommunications. Précisons qu’en 2009, ID Quantique avait déjà reçu le Prix de la Jeune Industrie de Genève.

Serbeco, l'engagement social

Dans un tout autre registre, le jury genevois a tenu à récompenser une entreprise familiale, fondée en 1977, Serbeco. Comptant aujourd’hui 135 employés, la société a créé 21 postes en trois ans. Elle a mis en service une nouvelle ligne de tri de déchets qui a permis d’accéder à une précision «jamais atteinte».

Certifiée BCorp, elle s’engage activement en faveur de la formation (elle compte sept apprentis dans quatre filières) et de l’insertion professionnelle (réinsertion d’anciens détenus ou encore intégration professionnelle de populations migrantes). Serbeco est désireuse de demeurer un acteur régional. Elle détient actuellement 25 à 35% de part de marché à Genève, selon la filière de déchet. Elle a créé le groupe Serbeco en s’associant avec ProP, spécialisée dans les travaux de voirie, de nettoyage, la gestion des déchets et la location de vaisselle consignée, et Energie Durable, active dans la vente de pellets et de plaquettes de bois.

Prix spécial pour Réalise

Enfin, le jury a souhaité remettre un prix spécial à l’association Réalise qui emploie 100 collaborateurs et dispose de 170 places de formation lui permettant de suivre 450 candidats par an. S’adressant aux personnes sans emploi et sans formation, elle les aident à acquérir des compétences métier en travaillant sur des mandats de sous-traitance et ensuivant des stages pratiques dans d’autres entreprises partenaires.

Ses domaines d’expertise couvrent désormais l’industrie (montage électro-mécanique et horlogerie), la logistique (gestion de stock, préparation de commandes, etc.), la blanchisserie et le nettoyage, le jardinage et l’entretien extérieur ainsi que, depuis 2018, le numérique (développement web).

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin de cette année.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."