Bilan

HTC essuie une perte historique au deuxième trimestre

Le fabricant taïwanais de smartphones HTC a annoncé jeudi une perte trimestrielle record pour le trimestre clos en juin sous l'effet d'un plongeon des ventes de ses produits haut de gamme.

HTC était jadis un acteur de poids sur le marché ultra compétitif des téléphones intelligents. Mais avec l'émergence des géants sud-coréen Samsung, américain Apple, et de fabricants chinois comme Lenovo et Huawei, il a connu un revers de fortune.

Crédits: AFP

Le fabricant taïwanais de smartphones HTC a annoncé jeudi une perte trimestrielle record pour le trimestre clos en juin sous l'effet d'un plongeon des ventes de ses produits haut de gamme.

Le groupe a enregistré une perte de 8 milliards de dollars de Taïwan (253,2 millions de dollars américains) au deuxième trimestre, contre un bénéfice net de 2,26 milliards de dollars de Taïwan à la même période de 2014.

Il s'agit d'un plongeon par rapport au premier trimestre de cette année, où HTC avait enregistré un bénéfice net de 360 millions de dollars de Taïwan.

Le chiffre d'affaires du groupe a reculé à 33 milliards de dollars de Taïwan.

Les pertes s'expliquent par "une demande plus faible que prévu sur le segment haut de gamme... et de faibles ventes en Chine", a indiqué le groupe dans un communiqué.

HTC a par ailleurs annoncé des perspectives moroses pour le troisième trimestre, s'attendant à un chiffre d'affaires en repli à entre 19 milliards et 22 milliards de dollars de Taïwan.

"HTC a commencé à mettre en oeuvre des mesures d'efficacité à l'échelle du groupe afin de réduire ses coûts d'exploitation et d'assurer une allocation adaptée des ressources pour une croissance future", a expliqué le groupe dans son communiqué.

Mais le fabricant reste confronté à de très importants défis, selon les analystes.

"En Chine, environ dix marques ont lancé des produits similaires à un tiers du prix, sans oublier les géants comme Apple et Samsung", a indiqué à l'AFP Jeff Pu, analyste chez Yuanta Securities Investment Consulting.

Jeff Pu a indiqué qu'il ne s'attendait pas à une interruption de cette tendance baissière.

"Comme Nokia et BlackBerry, peu de fabricants de smartphones sont capables de se redresser une fois qu'il ont perdu la bataille des parts de marché. Les consommateurs vous oublient rapidement".

Alors que la demande recule sur le marché mondial, le groupe place ses espoirs dans de nouveaux segments comme la réalité virtuelle, avec notamment le prochain lancement de son casque HTV Vive.

"Le groupe travaille avec plus de 1.000 développeurs à la création de contenus portant sur un large spectre d'applications, dont le jeu, le divertissement et l'éducation, afin d'assurer l'existence d'un puissant écosystème avant le lancement très attendu de HTC Vive à la fin de l'année".

HTC était jadis un acteur de poids sur le marché ultra compétitif des téléphones intelligents. Mais avec l'émergence des géants sud-coréen Samsung, américain Apple, et de fabricants chinois comme Lenovo et Huawei, il a connu un revers de fortune.

Le fabricant taïwanais avait publié début juin un avertissement sur ses résultats du deuxième trimestre. Alors qu'il indiquait fin avril prévoir pour le trimestre en cours un chiffre d'affaires compris entre 46 à 51 milliards de dollars de Taïwan, HTC n'escomptait plus que 33 à 36 milliards.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."