Bilan

Holcim veut renégocier les conditions de la fusion avec Lafarge

Holcim a annoncé à son homologue Lafarge qu'il ne souhaitait pas poursuivre l'exécution de la fusion entre les deux cimentiers selon les termes initialement approuvés.

Holcim a fait "part de positions remettant en cause les conditions financières et de gouvernance du projet de fusion entre égaux", a ajouté Lafarge dans un bref communiqué.

Crédits: DR

Holcim a annoncé à son homologue Lafarge qu'il ne souhaitait pas poursuivre l'exécution de la fusion entre les deux cimentiers selon les termes initialement approuvés, a annoncé le groupe français lundi.

Holcim a fait "part de positions remettant en cause les conditions financières et de gouvernance du projet de fusion entre égaux", a ajouté Lafarge dans un bref communiqué. Ce dernier a souligné rester "attaché au projet qu'il entend voir mis en oeuvre".

Lafarge est disposé à revoir "la parité en ligne avec les conditions de marché récentes mais (...) n'accepterait aucune autre modification des accords actuels".

Holcim a confirmé son opposition au projet, estimant que le mariage entre les deux géants "ne peut pas être réalisé sous sa forme actuelle". Le groupe saint-gallois a proposé à son homologue hexagonal de renégocier "le ratio d'échange et les questions de gouvernance", selon un communiqué séparé.

Jeudi, les deux groupes avaient annoncé étudier "une révision éventuelle" de l'accord de fusion.

L'un des grands actionnaires de Holcim, Thomas Schmidheiny qui détient 20,1% du capital, et la fondation de placements Ethos avaient plaidé début mars pour une amélioration des conditions de la fusion. M. Schmidheiny demande que les actionnaires de Holcim soient mieux favorisés que prévu.

Le projet de fusion prévoit un échange d'actions Lafarge en nouvelles actions LafargeHolcim dans un rapport de 1:1. Sur la base du nombre d'actions des deux entreprises, cela représente un rapport d'échange en pourcentage de 53:47 en faveur d'Holcim.

L'assemblée générale du 13 avril sera uniquement destinée à débattre de sujets concernant Holcim et non la fusion, a par ailleurs ajouté le cimentier de Jona.

Le titre Holcim devrait profiter de ces annonces. Avant-Bourse, l'action prenait 1,7%.

Le groupe français et son homologue suisse ont annoncé en avril leur fusion entre égaux pour donner naissance à un colosse du ciment qui pèsera 32 mrd EUR de chiffre d'affaires (avant cessions) et comptera 130'000 salariés, dans 90 pays.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."