Bilan

Guy Parmelin n'exclut pas une réouverture prochaine des restaurants

Le ministre de l'économie envisage que les restaurants puissent rouvrir prochainement. Il rappelle que l'aide octroyée par la Confédération est une aide d'urgence. Les secteurs qui pourront rouvrir devront donc s'en passer rapidement.

Cela pourrait se faire dans les semaines à venir.

«Je n'exclus pas que les restaurants puissent rouvrir dans quelques semaines peut-être», indique Guy Parmelin dans une interview avec Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung. «Cela dépend de l'évolution de la situation», ajoute-t-il. Le Vaudois précise que la situation est évaluée en permanence et que le Conseil fédéral peut «effectuer un bilan circonstancié à chaque de ses séances hebdomadaires».

Interrogé si les 60 milliards d'aide fédérale prévue suffiront, le conseiller fédéral a expliqué que cela dépendra dans quelle mesure l'on pourra travailler plus ou moins normalement durant l'été. Il souligne que cette aide est une aide d'urgence et ne doit pas «devenir un oreiller de paresse». Les secteurs ou branches qui sortent de l'isolement ou peuvent rouvrir doivent donc renoncer rapidement au chômage partiel et aux aides fédérales, estime-t-il.

Pas de dette démesurée

Guy Parmelin reconnaît que toutes les pertes ne pourront jamais être couvertes par les mesures fédérales d'amortissement mais souligne que ces mesures ne peuvent être maintenues pour une durée indéterminée. «Ces 60 milliards sont une somme énorme et l'argent ne tombe pas du ciel. Nous ne pouvons pas imposer aux générations futures une dette démesurée», relève-t-il.

Quant aux entreprises qui ont recours au chômage partiel tout en continuant à verser des dividendes, le Vaudois estime qu'elles doivent faire preuve de retenue. «C'est un mauvais signe», note-t-il tout en rappelant que le Conseil fédéral n'a pas pris de décision à ce propos.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."