Bilan

Guillaume Luyet démocratise en Suisse le concept d’apéro à vie

De l’organisation de bons plans pour le site Qoqa.ch au développement des bars à vin Ta Cave, l’entrepreneur Guillaume Luyet est sur tous les fronts.

Guillaume Luyet, cofondateur de Ta Cave et serial entrepreneur.

Crédits: DR

Il aime le partage, Guillaume Luyet. Celui du pain, du vin, des bons plans ou encore des moments entre amis. Mêler les personnes entre elles, vivre des moments conviviaux entre épicuriens, c’est son dada.

Passionné depuis longtemps par tout ce qui tourne autour de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme, le Valaisan de 35 ans baigne dans le secteur de la gastronomie depuis son enfance. En effet, ses parents ont longtemps dirigé l’Auberge de Sanetsch, entre Alpes bernoises et Valais, à plus de 2000 mètres d’altitude.

Puis, il a suivi l’Ecole hôtelière de Lausanne avant de lancer en 2008 avec deux copains, le service traiteur Food for Friends. Ils assuraient alors de nombreux événements en Valais, dont le ravitaillement de 500 personnes en haut de la Rosablanche lors de la Patrouille des Glaciers. Petite anecdote: ils engagent alors leurs professeurs de l’EHL pour faire des extras. Par la suite, ils livreront des chalets à Verbier, Gstaad et Crans-Montana. Parfois, des menus complets pour toute une semaine, avec fiche de dressage afin que les hôtes puissent prétendre être des cordons bleus devant leurs invités.

Passeport valaisan, Snow Republic, La Meule, QoQa.ch

Après cette aventure, Guillaume Luyet lance trois nouveaux projets: premièrement le Passeport Valaisan. L’idée est d’offrir le précieux sésame à des fans du Valais. Pierre Gianadda, Christian Constantin et Roger Moore en seront les premiers bénéficiaires. «Le week-end du lancement, nous avons vendu 4000 passeports. Il y a eu un véritable engouement autour de ce projet», raconte, encore étonné, l’entrepreneur.

Trois ans plus tard, l’entreprise a été transférée à la start-up Valezy qui a développé une application mobile tout en vendant l’objet autour des 60 francs, permettant aux acquéreurs de bénéficier de nombreux avantages et rabais dans les établissements partenaires.

En parallèle de ce projet, le Savièsan lance Snow Republic, un autre passeport, mais qui permet de skier à deux pour le prix d’un, dans une vingtaine de stations suisses. Il est  en quelque sorte précurseur avec son idée de démocratiser les stations de ski, bien avant le Magic Pass qui raflera pourtant le marché quelques années plus tard. L’aventure qui dure depuis 4 ans changera prochainement de concept.

Quelques années auparavant, le créatif a créé La Meule en 2012, un pain au levain unique cuit dans un moule à fromage et breveté pour son design rappelant les vieux fromages d’alpage. L’idée, c’est toujours de mettre en avant les valeurs de partage, de convivialité, d’amitié à travers l’échange et la bonne chère. Le pain est aujourd’hui en vente dans une quarantaine de boulangeries et d’épiceries fines en Suisse romande, dont Globus.

Depuis 2012, Guillaume Luyet est également en charge des offres découvertes sur QoQa.ch. Grâce à son réseau, il propose en effet, régulièrement les bonnes adresses gastronomiques, les bons plans hôteliers et autres séjours originaux pour le site communautaire. Ainsi, des menus gastronomiques dans des restaurants étoilés ou des nuits dans des palaces sont proposés à des prix très attractifs.

Ta Cave ouvre en Suisse alémanique

Puis, c’est dans l’aventure Ta Cave qu’il va bien évidemment cartonner. Ce premier bistrot communautaire financé grâce au crowdfunding offre l’apéro à vie aux membres fondateurs. Son design particulier avec un îlot central comme «dans une cuisine», ses frigos apparents avec des produits du terroir mis en avant rend le lieu convivial et accueillant.

A midi, le bar fait office de restaurant, avec une bouteille de vin offerte dès que la réservation comprend un minimum de quatre convives. Par ailleurs, un grand nombre de crus au verre sont à disposition grâce à son associé, le vigneron Yannick Passas qui sélectionne des vins peu connus de la région. Le projet qui a rencontré un fort succès depuis son lancement - il a même reçu  le prix Milestone de la relève de Suisse Tourisme pour son côté innovant, dynamique et original - a été décliné à Genève.

Depuis cet été, un bar éphémère Ta Cave a été installé sur le toit de BASE à Vevey… Puis ouvriront d’autres bars à vin à Bâle et à Zurich et éventuellement même à l’étranger. Last but not least, les deux associés ont lancé leur première cuvée “El Chai”, réalisée et vieillie dans le chai de Ta Cave à Genève (Boulevard Georges-Favon). Ce sont déjà 600 flacons qui ont trouvé preneurs.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."