Bilan

Google, Facebook: chacun son drone

L’acquisition de Titan Aerospace par Google intervient peu de temps après le rachat d’un fabricant de drones concurrent par Facebook.

Les drones Titan Aerospace fonctionnent à l'énergie solaire.

Crédits: DR

Début mars, Facebook aurait offert 60 millions de dollars pour le rachat de Titan Aerospace, un constructeur de drones de haute altitude. Sans succès. Lundi, c’est Google qui rafle la mise avec un montant qui n’a pas été dévoilé.

La startup basée au Nouveau-Mexique est spécialisée dans la fabrication de drones qui fonctionnent à l'énergie solaire. Leurs drones peuvent voler à 20'000 mètres d’altitude pendant plusieurs années sans avoir à se poser. Une expertise que Google compte mettre à profit pour développer le projet « Loon », qui consiste à utiliser des ballons gonflables pour relayer Internet.

Cette acquisition intervient peu de temps après le rachat par Facebook d’Ascenta, une entreprise concurrente installée au Royaume-Uni. Les deux géants américains partagent le même but : une connexion Internet omniprésente dans le monde, tout particulièrement dans les endroits les plus reculés et difficiles d’accès. Ces récentes acquisitions vont leurs permettre de déployer cette vision et de s’engager, côte à côte, dans ce qui ressemble fortement à une course technologique vers la connectivité pour tous.

En parallèle, les drones Titan, qui ont la capacité de capturer des images de haute-définition, pourraient venir soutenir les initiatives d’expansion de Google Maps.

Titan Aerospace est la neuvième entreprise spécialisée en robotique acquise par le titan du web. Une nouvelle preuve que les robots sont au cœur de la stratégie de Google.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."