Bilan

Goldman Sachs rompt son moratoire sur les licenciements

La banque d'affaires américaine Goldman Sachs, qui avait décidé au début de la pandémie de suspendre les licenciements, prévoit désormais de congédier un peu moins de 400 personnes, a indiqué à l'AFP mercredi une source proche du dossier.

La banque d'affaires avait largement dépassé les attentes au deuxième trimestre.

Crédits: AFP

Cela correspond à un peu moins de 1% des effectifs de l'établissement.

Sollicité par l'AFP, Goldman Sachs a confirmé avoir "pris la décision d'engager un nombre modeste de licenciements" après les avoir suspendus plusieurs mois en raison de la crise du Covid-19.

Elle n'a toutefois pas souhaité préciser le nombre exact de salariés concernés.

La banque d'affaires avait largement dépassé les attentes au deuxième trimestre grâce à l'envolée de ses activités de courtage sur des marchés financiers chahutés par la pandémie depuis le début de l'année.

Son bénéfice net a toutefois été nettement révisé à la baisse quelques jours après la publication de ses résultats trimestriels, à cause d'une charge de 2 milliards de dollars liée à un accord mettant fin à des poursuites contre la banque pour son rôle dans le vaste scandale de corruption 1MDB.

Selon les médias américains, Wells Fargo et Citi ont aussi décidé ces dernières semaines de recommencer à licencier des salariés.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."