Bilan

GlaxoSmithKline recrute à sa tête le président de Royal Bank of Scotland

Cette nomination intervient alors que le groupe pharmaceutique vient d'être condamné en Chine à une amende record de près de 380 millions d'euros pour corruption.

Philip Hampton sera successivement nommé administrateur au 1er janvier, vice-président au 1er avril puis président au 1er septembre 2015, en remplacement de Christopher Gent.

Crédits: The Guardian

GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé jeudi l'arrivée l'année prochaine de Philip Hampton, actuellement président de Royal Bank of Scotland (RBS), comme président du groupe pharmaceutique britannique, qui vient d'être condamné pour corruption en Chine.

Philip Hampton sera successivement nommé administrateur au 1er janvier, vice-président au 1er avril puis président au 1er septembre 2015, en remplacement de Christopher Gent.

Il a été président de RBS depuis février 2009 et son départ sera conforme à son engagement de rester à ce poste entre cinq et sept ans, a souligné de son côté la banque, dont le comité des nominations du conseil d'administration lui cherche désormais un successeur.

Philip Hampton sera payé 700.000 livres (894.000 euros) par an comme président de GSK, dont 525.000 livres en numéraire et le reste en actions.

Cette nomination intervient alors que GSK vient d'être condamné par un tribunal chinois à une amende record de près de 380 millions d'euros pour corruption, tandis que cinq responsables écopaient de peines de prison.

GSK, qui a revu à la baisse en juillet ses prévisions de bénéfice annuel, est aussi soupçonné de corruption dans d'autres pays comme l'Irak, le Liban ou la Jordanie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."