Bilan

Givaudan accroît ses ventes sur neuf mois

Givaudan a étoffé ses revenus de près de 7% en comparaison annuelle sur les neuf premiers mois de 2016, à 3,52 milliards de francs.

Givaudan conserve une dynamique robuste et devrait parvenir à dégager une croissance à périmètre constant d'au moins 4% sur l'ensemble de l'année, assure Vontobel.

Crédits: Keystone

Givaudan a étoffé ses revenus de près de 7% en comparaison annuelle sur les neuf premiers mois de 2016, à 3,52 mrd CHF. L'unité Parfums en particulier a affiché une croissance robuste. Les ventes d'arômes ont aussi progressé sensiblement. Le groupe genevois annonce par ailleurs des remaniements à venir dans son conseil d'administration et sa direction générale.

Le chiffre d'affaires généré par les fragrances a bondi de 8,7% à 1,70 mrd CHF, tandis que celui des produits gustatifs s'est enrobé de 5,0% à 1,82 mrd CHF. Le producteur zurichois d'ingrédients pour cosmétiques Induchem, acquis en août 2015, a contribué à hauteur de 19 mio CHF. L'américain Spicetec, repris en juillet dernier, a apporté 29 mio CHF. A périmètre constant, la croissance d'ensemble a atteint 5,1%, détaille le compte rendu périodique publié lundi.

La performance s'inscrit dans le cadre des attentes des analystes consultés par AWP pour l'unité Parfums, voire marginalement en dessus pour l'unité Arômes.

Sur le seul troisième trimestre, la multinationale verniolane a généré un chiffre d'affaires de 1,18 mrd CHF, réparti entre 567 mio CHF pour les parfums et 617 mio CHF pour les arômes.

La direction reconduit ses ambitions à moyen terme, articulant toujours une croissance annuelle moyenne de 4 à 5% jusqu'en 2020 et un flux de trésorerie disponible de 12 à 17% du chiffre d'affaires.

Président et CFO s0en vont

Le président Jürg Witmer entend prendre sa retraite en mars 2017 et le conseil d'administration présentera le dossier de Calvin Grieder, actuellement vice-président, pour lui succéder. Werner Bauer devrait pour sa part reprendre la vice-présidence.

Le directeur financier (CFO) Matthias Währen tirera également le rideau sur sa carrière professionnelle. Son successeur a été désigné à l'interne avec la nomination dès le premier janvier prochain de Tom Hallam, présentement responsable qualité et développement.

Givaudan conserve une dynamique robuste et devrait parvenir à dégager une croissance à périmètre constant d'au moins 4% sur l'ensemble de l'année, assure Vontobel. La contribution des nouvelles acquisitions risque toutefois de se ressentir sur la rentabilité du groupe verniolan. Les prochains président et directeur financier (CFO) pressentis s'inscrivent dans la culture de stabilité de l'entreprise. La banque campe conséquemment sur la recommandation "hold", assortie d'un objectif de cours de 1900 CHF.

Bernstein demeure quelque peu plus pessimiste, relevant une décélération de l'unité Parfums au troisième trimestre. La banque d'investissement américaine rappelle que les dirigeants sur le départ disposent des bilans robustes et que leur retraite annoncée risque de peser sur le cours de l'action.

Le ralentissement au troisième partiel était largement anticipé, relève pour sa part la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Le titre reste onéreux, mais sa valorisation demeure largement justifiée, assure l'établissement cantonal, qui campe sur la recommandation "surpondérer".

Les investisseurs se montraient moins magnanimes, sanctionnant la nominative de 1,0% à 1956 CHF sur le coup de 11h00, dans un SMI en retrait de 0,50%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."