Bilan

Giuseppe Zocco, un patron missionnaire

Passionné par les entrepreneurs, l’Italien a cofondé le fonds d’investissement Index Ventures. Basé à Genève, il est à l’origine de succès planétaires comme Skype ou «Candy Crush».

Giuseppe Zocco: «Le choix de Genève n’était ni suisse, ni français, ni allemand. Mais paneuropéen.»

Crédits: Dr

Le vendredi, vous le trouverez à Genève, où il rentre pour le week-end. Le reste du temps, Giuseppe Zocco voyage entre ses bureaux de la Silicon Valley à San Francisco, Londres et l’Europe. Sa passion: aider les entrepreneurs du futur à devenir mondiaux.

Le fonds d’investissement Index Ventures, qu’il a cofondé avec les deux frères genevois Rimmer en 1996, est devenu incontournable dans les nouvelles technologies. Avec 2,4  milliards d’euros levés depuis sa création, Index est à l’origine de succès planétaires comme Skype, Dropbox, MySQL, et plus récemment King, l’éditeur britannique du jeu Candy Crush.

«Nous investissons sur 1 à 2% des 1500 dossiers que nous étudions chaque année. Notre portfolio représente aujourd’hui 120 entreprises qui ont généré 6 milliards de dollars de revenus en 2013.» Voilà pour les chiffres. Mais le vrai moteur de Giuseppe Zocco n’est pas dans la finance.

Diplômé de Bocconi – l’équivalent d’HEC – en Italie, il a refusé d’intégrer Harvard où il était pourtant reçu, pour pouvoir suivre un MBA à Stanford au cœur de la Silicon Valley. Côtoyer les créateurs de start-up était son rêve.

De ses années américaines, l’Italien a rapport le modèle californien qui fait le style d’Index aujourd’hui: «Il y a deux types d’investisseurs. Les mercenaires, qui ont une vision purement financière comme à Londres. Et les missionnaires, qui accompagnent les entrepreneurs dans leur développement; ils prennent des risques ensemble et sont partenaires. C’est ce modèle californien que nous développons chez Index.»

L’Europe et les Etats-Unis sont les deux terrains de jeu que Giuseppe Zocco a investis très tôt. Sa mère, première femme à enseigner l’anglais à Syracuse, était une femme de tête, ambitieuse pour deux: «Tu dois viser haut!», disait-elle à Giuseppe, qui ne l’a pas oublié. L’ADN d’Index Ventures se retrouve dans cette recherche permanente de nouvelles pépites.

«Nous sommes 13 partenaires, toujours proactifs pour identifier les opportunités. Nous allons chercher les entrepreneurs dans toute l’Europe, y compris en Russie où nous avons Ozon, l’équivalent d’Amazon», commente l’investisseur.

Chaleureux et d’un naturel liant, Giuseppe Zocco est à l’aise dans toutes les cultures. Il investit aussi bien sur une idée dans un garage que sur des entreprises déjà établies, comme récemment Moleskine (les agendas). A chaque fois, cette même passion: aider les entreprises à grandir et à devenir globales. «Le choix de Genève n’était ni suisse, ni français, ni allemand. Mais paneuropéen», précise Giuseppe Zocco. Et les start-up suisses?

«Nous avons investi dans quelques entreprises comme HouseTrip. La Suisse est un pays où il y a beaucoup d’innovation mais c’est vrai qu’on pourrait s’attendre à davantage de start-up.» Avis aux candidats…  

www.suisse-entrepreneurs.com 

Catherine Nivez
Catherine Nivez

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, elle migre en Suisse et à Genève où elle vit et travaille désormais sur sa nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

Elle a fait l’essentiel de son parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, elle a signé une série d’articles pour le quotidien suisse romand Le Temps et travaille désormais pour Bilan.

Vous pouvez aussi retrouver ses blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs qu'elle côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS son nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Du même auteur:

Philip Queffelec, l’avion dans le sang
Xavier Casile, le pubard de la Suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."