Bilan

General Electric ne ferme pas de sites en Suisse

General Electric Suisse, qui a repris le portefeuille énergétique d'Alstom, ne fermera pas de sites en Suisse. Le nombre de licenciements sera ramené à quelque 900, contre les 1300 initialement prévus.

GE avait annoncé des mesures de restructuration pour redresser la compétitivité des anciennes filiales d'Alstom.

Crédits: Keystone

General Electric (GE) Suisse, qui a repris le portefeuille énergétique d'Alstom en novembre 2015, ne fermera pas de sites en Suisse. Le nombre de licenciements en raison des restructurations en cours sera ramené à quelque 900, contre les 1300 initialement prévus, indique l'entreprise lundi dans un communiqué.

Cette différence de 400 correspond aux fluctuations naturelles, à la réduction à la baisse de l'objectif des synergies et aux recrutements internes grâce aux postes nouvellement créés", a déclaré mardi en conférence de presse téléphonique Michael Rechsteiner, directeur de GE Suisse. L'entreprise entend par ailleurs créer 170 nouveaux postes d'ici à l'an prochain pour ses activités Power Services.

"Ces consultations terminées, nous pouvons passer à l'étape de mise en oeuvre", a-t-il indiqué. Le processus s'étendra jusqu'à fin 2017. "Nous informerons tous les collaborateurs concernés d'ici à fin juillet." Les licenciements s'étaleront sur un an et demi. "Nous nous engageons à soutenir nos collaborateurs et à les informer au fur en permanence", a précisé Michael Rechsteiner.

L'entreprise avait annoncé les mesures dans la foulée du rachat des filiales d'Alstom. "Nous entendons assurer une présence significative et de longue durée de General Electric en Suisse", a souligné le directeur.

GE avait annoncé des mesures de restructuration pour redresser la compétitivité des anciennes filiales d'Alstom. Après consultation avec les représentants du personnel en Suisse, l'entreprise entend maintenant passer à la phase de mise en oeuvre, selon le communiqué.

GE Power dispose de deux sièges internationaux à Baden, pour ses entités Power Services et Steam Power Systems. L'entreprise devrait créer 170 places de travail dans son unité Power Services sur les exercices 2016 et 2017.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."