Bilan

General Electric essuie une perte nette de 6,1 milliards de dollars en 2015

Le conglomérat industriel General Electric (GE) est passé dans le rouge en 2015, mais a enregistré un gros bénéfice au quatrième trimestre malgré le plongeon des prix du pétrole.

GE, qui a effectué en 2015 quasiment tout le chemin le ramenant à ses activités industrielles en s'emparant du pôle énergie du fleuron industriel français Alstom, a certes vu son activité augmenter, mais à un rythme moins rapide qu'espéré par les marchés.

Crédits: AFP

Le conglomérat industriel General Electric (GE) est passé dans le rouge en 2015, mais a enregistré un gros bénéfice au quatrième trimestre malgré le plongeon des prix du pétrole.

La perte nette annuelle s'élève à 6,1 milliards de dollars, a annoncé vendredi GE tout en réaffirmant ses objectifs financiers pour 2016 malgré un cours du baril de l'or noir ayant chuté aux alentours de 30 dollars.

Hors éléments exceptionnels, le groupe, qui va quitter son siège historique de Fairfield (Connecticut, est) pour Boston, est bénéficiaire: Son bénéfice par action ajusté s'élève ainsi à 1,31 dollar, contre 1,29 dollar escompté en moyenne par les analystes.

Les regards étaient tournés vers la performance du quatrième trimestre, reflet de l'activité récente.

Au cours de cette période marquée par une accélération du plongeon des prix du pétrole et du ralentissement économique en Chine, GE a gagné 6,3 milliards de dollars, en hausse de 22% sur un an. Par action, ce bénéfice est de 52 cents, contre 49 cents attendus en moyenne par les analystes.

GE, qui a effectué en 2015 quasiment tout le chemin le ramenant à ses activités industrielles en s'emparant du pôle énergie du fleuron industriel français Alstom, a certes vu son activité augmenter, mais à un rythme moins rapide qu'espéré par les marchés.

Le chiffre d'affaires trimestriel est en hausse de 1,44% à 33,89 milliards de dollars, contre 35,96 milliards escomptés. Les revenus dans la division énergie (gaz et pétrole) ont notamment chuté de 16%.

Sur l'année, le chiffre d'affaires s'établit à 117,39 milliards de dollars (+0,17%), contre 124,54 milliards attendus.

"Nous reconnaissons que les premières semaines de 2016 ont été particulièrement volatiles (...) Toutefois les ordres de commandes ont augmenté de 1% à périmètre comparable au quatrième trimestre de sorte que notre carnet de commandes est en hausse à 315 milliards avec Alstom", a tenu à rassurer le PDG Jeffrey Immelt, cité dans le communiqué.

GE a par conséquent réaffirmé ses objectifs de réaliser un bénéfice par action ajusté compris entre 1,45 et 1,55 dollar en 2016 pour une croissance organique du chiffre d'affaires de 4%.

A Wall Street, le titre reculait de 0,73% à 28,38 dollars vers 12H10 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."