Bilan

Geberit a franchi la barre des 3 milliards de francs de revenus en 2018

La multinationale saint-galloise enregistre un excellent exercice et confirme ses prévisions de croissance.

En Europe, la croissance a été particulièrement marquée dans la Péninsule ibérique (+9,5%) et en Europe centrale et orientale (+9,0%), ainsi que dans les pays du Benelux (+4,6%)

Crédits: Geberit

Le spécialiste des techniques sanitaires Geberit a étoffé ses ventes de 5,9% à 3,08 milliards de francs sur l'exercice écoulé. Dans la foulée de ses chiffres préliminaires, le groupe de Rapperswil-Jona a confirmé jeudi ses projections au niveau de la marge brute d'exploitation (Ebitda).

Ajustée des effets de change positifs, la croissance du chiffre d'affaires est ramenée à 3,1%, a précisé Geberit dans un communiqué. Sur le seul quatrième trimestre 2018, les recettes ont augmenté de 0,5% sur un an à 710 millions de francs (+3,0% hors effets de change).


Les premiers chiffres dévoilés par la multinationale saint-galloise s'inscrivent dans le haut des projections des analystes consultés par AWP, qui tablaient en moyenne sur des ventes à hauteur de 3,07 milliards.

Sur l'ensemble de 2018, les recettes réalisées sur le marché helvétique ont progressé de 1,5%. En Allemagne, principal débouché du groupe qui représente près d'un tiers des ventes, elles ont progressé de 3,1% en monnaies locales.

Sur le Vieux Continent, la croissance a été particulièrement marquée dans la Péninsule ibérique (+9,5%) et en Europe centrale et orientale (+9,0%), ainsi que dans les pays du Benelux (+4,6%). Les ventes ont en revanche légèrement fléchi dans les Pays nordiques (-1,9%), ainsi qu'en Grande Bretagne/Irlande (-1,7%), à deux mois et demi de l'échéance du Brexit.

Progression tous azimuts

Les régions Extrême-Orient/Pacifique (+13,9%), Amériques (+3,5%) et Proche-Orient/Afrique (+1,4%) ont également apporté leur pierre à l'édifice, même si leur part cumulée représente moins d'un dixième des recettes du groupe.


Par secteur, la principale division Installation & Flushing (systèmes d'évacuation) a généré 1,13 milliard de francs, en hausse de 4,9%. Piping Systems (canalisation) a vu ses revenus progresser de 4,3% à 928 millions, alors que ceux de Bathroom Systems (mobilier de salle de bain) ont quasiment stagné à 1,02 milliard.

Forte de cette performance, la direction de Geberit a réaffirmé ses pronostics de marge brute d'exploitation (Ebitda) pour l'ensemble de l'exercice 2018. Celle-ci devrait s'élever "autour de 28%", à la faveur de l'augmentation des volumes écoulés, de hausses de prix, des effets de la fermeture de deux usines en France, ainsi que de mesures d'amélioration de l'efficience, qui devraient plus que compenser le renchérissement des matières premières et la hausse des coûts de personnel. La publication des résultats détaillés est prévue le 12 mars.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."