Bilan

Gazprom a quintuplé son bénéfice en 2015

Gazprom a bénéficié de la hausse de ses exportations, de la dépréciation du rouble ainsi que d'éléments financiers exceptionnels.

Les exportations de Gazprom vers l'ex-URSS ont augmenté de 4% à 429 milliards de roubles (5,8 milliards d'euros).

Crédits: AFP

Le géant russe du gaz Gazprom a annoncé jeudi avoir quintuplé son bénéfice net en 2015 malgré la chute des prix des hydrocarbures, bénéficiant de la hausse de ses exportations, de la dépréciation du rouble ainsi que d'éléments financiers exceptionnels.

Sur les douze mois de l'année dernière, le groupe contrôlé par l'Etat russe a dégagé un bénéfice net de 787 milliards de roubles (10,7 milliards d'euros au cours de jeudi), soit plus qu'attendu par les analystes interrogés par l'agence Interfax.

Cette évolution, spectaculaire au vu des difficultés actuelles du secteur des hydrocarbures, s'explique en grande partie par des éléments financiers et comptables non détaillés.

Son seul bénéfice d'exploitation a en effet reculé de 6% à 1228 milliards de roubles (16,7 milliards d'euros), plombé par un bond de 18% de ses coûts opérationnels à 4.635 milliards de roubles (63 milliards d'euros).

Le chiffre d'affaires de Gazprom a augmenté de 9% à 6073 milliards de roubles (82,9 milliards d'euros).

L'héritier du monopole gazier soviétique a expliqué cette progression par la bonne tenue de ses exportations de gaz vers l'Europe et la Turquie, qui ont toujours assuré l'essentiel de ses profits.

Elles ont augmenté de 24% à 2165 milliards de roubles (29,5 milliards d'euros), d'une part grâce à une forte hausse (+16%) des volumes à 184 milliards de m3 et d'autre part parce que le prix moyen de son gaz a augmenté de 12% une fois exprimé en roubles car la monnaie russe a plongé l'an dernier.

Ses exportations vers l'ex-URSS ont augmenté de 4% à 429 milliards de roubles (5,8 milliards d'euros), la baisse des volumes (-16%) liée en partie au conflit avec l'Ukraine étant compensée par la hausse des prix en roubles (18%).

Ses ventes en Russie ont reculé de 2% à 805 milliards de roubles (10,9 milliards d'euros)

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."