Bilan

Gault&Millau met le cap sur le numérique

Les nouveaux propriétaires russe et français du célèbre guide gastronomique Gault&Millau veulent "prendre le virage du digital" et développer la transmission du patrimoine français, a indiqué à l'AFP son président qui assure qu'il "reste une société française".

Le guide Gault&Millau est présent dans une vingtaine de pays.

Crédits: JEAN-PIERRE CLATOT/AFP

"Nous devons prendre le virage du digital très rapidement", à déclaré à l'AFP Jacques Bally, nouveau président du prestigieux guide. "Nous avons un marché historique, nous voulons nous baser sur ce socle de valeurs et d'image et travailler d'autres sujets".

Gault & Millau a annoncé mercredi sa reprise par la Holding NTI, dont le russe Vladislav Skvortsov et le français Jacques Bally sont respectivement actionnaires majoritaire et minoritaire. Les montants de la transaction et des investissements à venir n'ont pas été dévoilés.

Diffuser le patrimoine culinaire

"Nous voulons développer de nouveaux projets autour de l'éducation, la transmission et la diffusion du patrimoine culinaire français", indique Jacques Bally, qui a été vice-président du groupe d'hôtellerie et restauration Alain Ducasse, puis a dirigé le groupe d'hôtellerie Sibuet, avant de gérer l'édition russe du Gault&Millau, lancée en novembre 2017.

"Le digital intéresse surtout Vladislav" Skvortsov, financier trentenaire "francophone et amoureux des arts de la table", qui "connaît bien le monde de la gastronomie et du digital, en plein boom en Russie", ajoute M. Bally. "Enfin nous voulons développer notre rôle de tiers de confiance, et étendre la labellisation Gault&Millau à tout l'univers alimentaire. Nous voulons valider tout ce qui est bon, en apposant notre logo sur des produits", a ajouté M. Bally.

Financement introuvable

M. Bally, qui travaille au rachat de Gault&Millau depuis 2013, dit "avoir échoué à trouver ce qu'il fallait en France" en terme de financements et s'être donc tourné vers son ami russe, rencontré dans la station de ski de Megève, dans les Alpes françaises. "Gault&Millau reste une société française, dirigée par un Français. La Russie restera une licence comme les autres", insiste M. Bally.

Deuxième guide gastronomique après le Michelin, le Gault&Millau a été lancé il y a 46 ans. Il est connu pour débusquer des chefs "qui poussent très loin leur créativité". Le guide jaune est tiré à 40.000 exemplaires en France et présent dans 20 pays. 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."