Bilan

Fossil compte réduire le nombre de boutiques

L'horloger américain Fossil, dont le siège européen est à Bâle, veut "substantiellement" réduire le nombre de ses boutiques, après avoir restructuré sa production en Suisse.

Fin août, Fossil avait annoncé la suppression de 30 emplois à Bienne à l'entreprise Antima. Huit postes ont également été supprimés à Glovelier.

Crédits: Keystone

L'horloger américain Fossil, dont le siège européen est à Bâle, veut "substantiellement" réduire le nombre de ses boutiques, après avoir restructuré sa production en Suisse, a indiqué le directeur de la filiale européenne Martin Frey, dans un entretien au journal "Le Temps".

Les restructurations "auront surtout lieu en 2017 et 2018 et concernent principalement les boutiques. Nous en avions 450 en 2012 et plus de 600 aujourd'hui. Nous voulons désormais en réduire le nombre de manière substantielle", a dit M. Frey.

Selon ce dernier, "nos clients consomment nos produits sur différents canaux en même temps. Ils entrent dans une boutique, veulent essayer des montres, mais consultent leurs smartphones pour comparer les prix et les achètent parfois en ligne... Il faut s'y adapter".

L'horloger texan coté au Nasdaq - qui exploite également les licences de Michael Kors, Burberry, Adidas, Armani et Diesel - veut réduire le nombre de ses références.

Fin août, Fossil avait annoncé la suppression de 30 emplois à Bienne à l'entreprise Antima. Huit postes ont également été supprimés à Glovelier.

D'autres suppressions de postes ne sont pas prévues en Suisse, a estimé le responsable. "Mais en fait cela dépend aussi un peu de nos licences. Il suffit qu'une autre d'entre elles décide d'abandonner les montres ou, au contraire, qu'une marque décide de venir travailler avec nous pour que cela change la donne", a-t-il estimé.

Interrogé sur d'éventuelles acquisitions en Suisse, Martin Frey a indiqué garder "les yeux ouverts". "Nous ne disons jamais 'jamais'", mais toutefois "Fossil n'investit que dans les smartwatches", a-t-il ajouté. L'année dernière, Fossil a racheté le fabricant de bracelets connectés Misfit pour 260 mio USD et s'est lancé dans la production de smartwatches.

Fossil fabrique environ 30 mio de montres par an, dont 400'000 labellisées "Swiss made", pour un prix entre 100 et 600 CHF.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."