Bilan

Flughafen Zürich: report des investissements sur trois ans

Dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus, Flughafen Zürich planifie de reporter ses investissements pour les trois prochaines années. Des projets de développement comme la construction de terminaux devront également être mis de côté, le virus ayant dramatiquement affecté le trafic aérien.

Pour redynamiser le trafic aérien, le directeur général a plaidé en faveur d'un allégement des règles au niveau notamment des quarantaines.

Crédits: Keystone

"Nous avons réduit les coûts et les investissements, supprimé des postes, renoncé au paiement d'un dividende et levé des capitaux", a fait remarquer le directeur général Stephan Widrig, lors d'un entretien accordé aux journaux du groupe CH-Media. Le responsable s'attend également à ce que 2021 soit "difficile" mais l'entreprise espère s'en sortir sans recourir à des aides gouvernementales.

"Des projets se trouvant à un stade non avancé et qui étaient destinés pour des flux de passagers importants seront reportés de trois à cinq ans", a poursuivi le responsable.

Pour redynamiser le trafic aérien, M. Widrig a plaidé en faveur d'un allégement des règles au niveau notamment des quarantaines. Des personnes vaccinées ou testées négatives au coronavirus devraient être exemptes de quarantaine, estime-t-il. Il s'est en outre prononcé contre une obligation des passagers de se faire vacciner avant d'entreprendre un voyage.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."