Bilan

Firmenich crée une saveur de boeuf par intelligence artificielle

Le spécialiste des arômes et parfums Firmenich et la société d-lab située sur le site de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) ont annoncé vendredi "une première mondiale" avec la création de la première saveur par intelligence artificielle.

Cette saveur est destinée à être utilisée dans les substituts de viande à base végétale.

Crédits: DR

Le communiqué précise que cette saveur a le goût de boeuf légèrement grillé et qu'elle est destinée à être utilisée dans les substituts de viande à base végétale.

Pour le groupe genevois il s'agit d'une étape majeure dans la transformation numérique des arômes, d'autant plus que cela pourrait métamorphoser la manière dont les arômes seront générés à l'avenir.

Firmenich explique qu'il procède actuellement à des tests avancés sur plusieurs saveurs additionnelles fabriquées par intelligence artificielle.

Selon Eric Saracchi, directeur du numérique et de l'information de Firmenich, "l'intelligence artificielle permet au groupe d'explorer de nouvelles limites en donnant à ses créateurs un point de départ précis de la formule, ainsi que des suggestions supplémentaires pour des combinaisons d'ingrédients optimisées à partir desquelles ils peuvent créer des goûts sur mesure."

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."