Bilan

FIFA: la Suisse pourrait livrer des données bancaires aux Etats-Unis

L'Office fédéral de la justice (OFJ) a pris une décision favorable à la livraison aux Etats-Unis de données bancaires des hauts fonctionnaires de la FIFA arrêtés en Suisse.

L'OFJ a entre-temps approuvé l'extradition de plusieurs de ces responsables de la FIFA. Deux ont déjà été remis aux autorités américaines. Les cinq autres refusent toujours d'être extradés vers les Etats-Unis.

Crédits: AFP

Les Etats-Unis pourraient bientôt disposer de nouvelles preuves dans le cas FIFA. L'Office fédéral de la justice (OFJ) a pris la semaine dernière une décision partielle favorable concernant la livraison de données bancaires des hauts fonctionnaires arrêtés en Suisse.

Porte-parole de l'OFJ, Folco Galli a confirmé mardi à l'ats des informations en ce sens du site nzz.ch. "Un recours contre cette décision peut être déposé auprès du Tribunal pénal fédéral (TPF) dans un délai de trente jours."

Lorsque la décision sera entrée en force, les autorités judiciaires américaines recevront les données bancaires de hauts fonctionnaires de la FIFA arrêtés à Zurich le 27 mai dernier dans le cadre de l'affaire de corruption touchant l'organisation de football. D'autres décisions partielles vont suivre ces prochains temps, a précisé M. Galli.

Au total, quatre demandes d'entraide sont parvenues à l'OFJ dans le cadre des investigations sur la FIFA. La requête principale ainsi que deux demandes supplémentaires ont déjà été déposées avant l'arrestation des sept fonctionnaires. La dernière remonte au 25 septembre.

On ne sait pas qui, parmi les sept personnes arrêtées, ni quelles banques, sont concernées par la décision de l'OFJ. Le Ministère public de la Confédération avait indiqué en juin dernier que de l'argent avait pu être blanchi via des banques suisses.

La banque privée Julius Baer a en tout cas lancé une enquête interne en lien avec le scandale de corruption de la FIFA. Elle fait partie des banques, avec UBS, qui ont été évoquées par le ministère américain de la Justice dans son acte d'accusation.

L'OFJ a entre-temps approuvé l'extradition de plusieurs de ces responsables de la FIFA. Deux ont déjà été remis aux autorités américaines. Les cinq autres refusent toujours d'être extradés vers les Etats-Unis. Il reviendra sans doute au TPF de trancher.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."