Bilan

Fifa: Berne continue de fournir des preuves aux Etats-Unis

La coopération entre les justices suisse et américaine s'est intensifiée depuis le début de l'année dans le cadre de l'enquête sur la Fifa.

Sous pression, la Fifa a convenu qu'elle allait approuver la publication d'autres rapports internes.

Crédits: Keystone

La coopération entre les justices suisse et américaine s'est intensifiée depuis le début de l'année dans le cadre de l'enquête sur la Fifa. Les Etats-Unis ont reçu d'autres classeurs contenant des éléments de preuve.

Sur les 200 classeurs fédéraux qui doivent être livrés dans le cadre de la demande d'entraide judiciaire, près du quart l'ont déjà été, a indiqué jeudi à l'ats Folco Galli. Le porte-parole de l'Office fédéral de la justice (OFJ) confirmait ainsi une information parue dans la "Neue Luzerner Zeitung".

D'autres décisions de clôture partielles sont actuellement en préparation. Les autorités suisses doivent aussi bientôt transmettre d'autres documents bancaires et éléments de preuves. Une partie de ses échanges seront réglés au moyen d'une procédure simplifiée, précise M. Galli.

L'OFJ a aussi remis aux Etats-Unis le rapport Garcia, une information déjà rendue public à la fin du mois de janvier par le Tages Anzeiger et le Bund.

L'ancien procureur américain Michael Garcia est l'auteur d'un rapport sur les conditions d'attribution des Mondiaux 2018 et 2022. Il a ensuite démissionné de son poste d'ancien président de la chambre d'enquête de la commission d'éthique de la Fifa. Son rapport de 430 pages n'a jamais été publié.

Sous pression, la Fifa a convenu qu'elle allait approuver la publication d'autres rapports internes. Ceux-ci ont été transmis aux autorités américaines le 25 janvier, a indiqué M. Galli.

Les premiers moyens de preuve contre des hauts fonctionnaires de la Fifa ont été communiqués aux autorités américaines à la fin de l'année dernière. Il s'agit de documents des comptes bancaires sur lesquels des dessous-de-table auraient transité. Les documents concernent l'octroi de droits de marketing sur des tournois de football organisés en Amérique latine et aux Etats-Unis.

L'OFJ a également bloqué quelque 80 millions de francs sur 13 comptes bancaires.

Par ailleurs, neuf hauts fonctionnaires de la Fifa ont été arrêtés entre mai et décembre à Zurich, sur demandes des autorités américaines. Cinq ont été extradés aux Etats-Unis, et un a été livré à l'Uruguay.

Le Tribunal pénal fédéral doit encore se prononcer sur deux d'entre eux. Le sort du 9e fonctionnaire, qui s'oppose aussi à son extradition vers les Etats-Unis, devra être tranché par le Tribunal fédéral.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."