Bilan

Ferrari réalise un troisième trimestre record

Les résultats sont supérieurs aux attentes des analystes. En conséquence, le titre fait un bond de 5% à la bourse de Milan.

La plus forte hausse a été enregistrée en Chine, avec un progrès de 15%, même si les ventes y restent encore limitées (180 sur le trimestre)

Le fabricant de voitures de luxe Ferrari a relevé une partie de ses objectifs pour 2016 après avoir enregistré un troisième trimestre record, et supérieur aux attentes.

Le constructeur vise désormais un Ebitda ajusté aux environs de 850 millions d'euros, contre égal ou supérieur à 800 millions précédemment, et une dette nette industrielle inférieure à 700 millions d'euros, contre inférieure ou égale à 730 millions auparavant.

Il confirme par ailleurs ses autres objectifs, à savoir vendre aux alentours de 8000 véhicules et atteindre un chiffre d'affaires supérieur à 3 milliards d'euros.

Au troisième trimestre, Ferrari a enregistré une hausse de 20% de son bénéfice net, à 113 millions d'euros, et de 8% de son chiffre d'affaires, à 783 millions d'euros.

Lire aussi: Montre Hublot, Harley Davidson, Ferrari, les enchères caritatives du pape

Ces résultats sont meilleurs qu'attendu par les analystes, qui tablaient selon le consensus Factset Estimates sur un bénéfice net de 96 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 770 millions d'euros.

Le résultat d'exploitation (Ebitda) a pour sa part progressé de 9%, à 234 millions d'euros, un chiffre là aussi supérieur aux attentes, les analystes ayant prévu 214 millions.

Le groupe a livré 1.978 voitures au troisième trimestre, en hausse de 1,5% par rapport à la même période de 2015. La plus forte hausse a été enregistrée en Chine, avec un progrès de 15%, même si les ventes y restent encore limitées (180 sur le trimestre).

La dette nette industrielle de Ferrari s'est parallèlement réduite, passant de 763 millions d'euros fin juin à 585 millions fin septembre.

A la Bourse de Milan, les investisseurs saluaient ces annonces: à 12H50 (11H50 GMT), le titre gagnait 5,27%, à 48,51 euros, dans un marché en hausse de 2,07%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."