Bilan

Etihad dénonce le "lobbying" de Lufthansa contre son partenariat avec Air Berlin

La compagnie émiratie Etihad Airways a fait appel d'une décision de la justice allemande interdisant des partages de codes conclus avec Air Berlin pour une trentaine de vols.

Etihad Airways, créée en 2003, est actionnaire d'Air Berlin, Air Serbia (49%), Air Seychelles (40%), Alitalia (49%), Jet Airways (24%), Virgin Australia (24%) et la suisse Darwin Airline, opérant sous le nom Etihad Regional (33,3%).

Crédits: Reuters

La compagnie émiratie Etihad Airways a annoncé lundi avoir fait appel d'une décision de la justice allemande interdisant des partages de codes conclus avec Air Berlin pour une trentaine de vols, y voyant le résultat du "lobbying" du géant européen du transport aérien Lufthansa.

La semaine dernière un tribunal de Brunswick (nord de l'Allemagne), saisi en référé par Etihad, avait interdit 29 vols en partages de codes avec Air Berlin, selon un communiqué d'Etihad.

La décision sera effective à partir du 16 janvier, après l'expiration le 15 d'une autorisation provisoire et exceptionnelle accordée par les autorités allemandes du transport aérien.

Etihad -entrée au capital d'Air Berlin en 2011 à hauteur de 29,2%- avait saisi le tribunal pour obtenir un prolongement de cette autorisation jusqu'à fin mars.

Selon Etihad, les deux compagnies avaient l'approbation pour des services en partages de codes sur "un total de 63 routes" et "les autres vols restent inchangés".

Le PDG d'Etihad, James Hogan, cité dans le communiqué, a mis en cause "les tactiques protectionnistes" de Lufthansa.

"Dans d'autres marchés tels que l'Australie, l'Inde, l'Italie, la Serbie et les Seychelles, nos investissements ont été salués et soutenus. Toutefois, en Allemagne, notre engagement reste ébranlé par le lobbying et les tactiques protectionnistes de Lufthansa, la compagnie nationale", a-t-il regretté.

"A moins que le gouvernement allemand ne puisse montrer son engagement pour soutenir toutes les compagnies et les emplois allemands, sa réputation de pays sûr où investir est en jeu", ajoute M. Hogan.

Etihad Airways, créée en 2003, est actionnaire d'Air Berlin, Air Serbia (49%), Air Seychelles (40%), Alitalia (49%), Jet Airways (24%), Virgin Australia (24%) et la suisse Darwin Airline, opérant sous le nom Etihad Regional (33,3%).

Les Emirats arabes unis et l'Allemagne négocient depuis plusieurs années, mais sans succès, une nouvelle version de l'accord bilatéral qui régit les partages de codes.

Air Berlin a indiqué dès la semaine dernière "regretter" la décision de justice, qui n'aura "pas de conséquences pour les clients" mais devrait avoir des répercussions financières non négligeables pour la deuxième compagnie allemande, à la peine depuis plusieurs années.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."