Bilan

En croissance, la BC de Zurich offre 100 millions aux autorités

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) a traversé sans trop de difficultés les premiers mois de la pandémie, présentant une croissance des recettes, des volumes et du bénéfice net pour l'exercice 2020. Afin d'aider canton et communes zurichois à sortir de l'ornière, en pleine période de crise, l'établissement propose un dividende extraordinaire de 100 million de francs.

Un montant de 46 millions de primes d'anniversaire a pesé sur les charges d'exploitation, alourdies de 9,5% 1,58 milliard de francs.

Crédits: Keystone

Les recettes de la ZKB ont pris 4,1% à 2,51 milliards de francs, indique vendredi la banque, l'une des cinq établissements systémiques de Suisse. Principale source de revenus, les opérations d'intérêt ont dégagé un résultat net ayant stagné (+0,2%) à 1,22 milliard. Les revenus tirés des commissions ont pris 3,8% à 806 millions et ceux issus des opérations de négoce ont bondi de 44% à 459 millions.

Un montant de 46 millions de primes d'anniversaire a pesé sur les charges d'exploitation, alourdies de 9,5% 1,58 milliard de francs. Le ratio coûts-revenus s'est détérioré de 0,2 point de pourcentage à 60,1%. Pour chaque franc gagné, la ZKB dépense ainsi 60,1 centimes pour couvrir ses charges. Le résultat opérationnel s'est inscrit à 805 millions de francs, en recul de 5,3%.


Les recettes de la ZKB ont pris 4,1% à 2,51 milliards de francs, indique vendredi la banque, l'une des cinq établissements systémiques de Suisse. Principale source de revenus, les opérations d'intérêt ont dégagé un résultat net ayant stagné (+0,2%) à 1,22 milliard. Les revenus tirés des commissions ont pris 3,8% à 806 millions et ceux issus des opérations de négoce ont bondi de 44% à 459 millions.

Un montant de 46 millions de primes d'anniversaire a pesé sur les charges d'exploitation, alourdies de 9,5% 1,58 milliard de francs. Le ratio coûts-revenus s'est détérioré de 0,2 point de pourcentage à 60,1%. Pour chaque franc gagné, la ZKB dépense ainsi 60,1 centimes pour couvrir ses charges. Le résultat opérationnel s'est inscrit à 805 millions de francs, en recul de 5,3%.

Le bénéfice net affiche une progression de 2,4% à 865 millions de francs. Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende ordinaire de 365 millions de francs, à quoi il ajoute un montant de 100 millions pour aider les autorités dans les efforts pour lutter contre les effets de la Covid-19.

L'année derrière, la banque a traité 7800 demandes d'entreprises en difficulté en raison de la crise sanitaire et accordé pour 1,04 milliard de francs de prêts Covid-19 à taux zéro et garantis par la Confédération. Depuis le début 2021, des crédits-relais totalisant 300 millions de francs ont été mis à disposition des PME.

Les créances hypothécaires ont gonflé de 4,0% à 87,68 milliards de francs, tandis que les dépôts à la clientèle ont pris 8,8% à 92,61 milliards. La somme au bilan s'est envolée de 12,8% à 188,36 milliards de francs.

Dans la gestion, les actifs ont augmenté de 9% à 362 milliards de francs grâce notamment à des afflux d'argent nouveau de 22,1 milliards.

Pour 2021, le directeur général Martin Scholl, cité dans le communiqué, s'attend à dégager à nouveau un "résultat honorable", sans toutefois s'aventurer sur le terrain des prévisions chiffrées.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."