Bilan

Emmi acquiert deux entreprises américaines

Emmi renforce sa présence sur le marché américain dans le secteur des spécialités fromagères haut de gamme.

Urs Riedener, directeur général d'Emmi, a indiqué que les deux sociétés complètent "avantageusement" le portefeuille de spécialités fromagères.

Crédits: Keystone

Emmi renforce sa présence sur le marché américain dans le secteur des spécialités fromagères haut de gamme. Le transformateur laitier a conclu un accord de fusion avec Cowgirl Creamery et Tomales Bay Foods, deux entreprises associées produisant des fromages artisanaux à base de lait de vache biologique, a-t-il indiqué mardi. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été révélées.

L'acquisition des deux entreprises est en ligne avec la stratégie de développement à l'international. Emmi réalise 44% de ses ventes à l'étranger: un tiers par les exportations depuis la Suisse et deux tiers par des produits fabriqués localement par des filiales d'Emmi, selon le communiqué. L'Amérique du Nord est le principal marché international du groupe.

Urs Riedener, directeur général d'Emmi, a indiqué que les deux sociétés complètent "avantageusement" le portefeuille de spécialités fromagères. Avec Cypress Grove Chevre et Redwood Hill, les deux sociétés "vont former un puissant réseau de production de produits laitiers".

Les deux sociétés continueront de fonctionner en tant qu'entités indépendantes sur le marché. Les fondatrices Sue Conley et Peggy Smith resteront à la tête de leur entreprise. Cowgirl Creamery et Tomales Bay Foods regroupent deux fromageries, deux points de vente et un site de vente en ligne.

En 2015, Tomales Bay Foods et Cowgirl Creamery ont réalisé ensemble un chiffre d'affaires annuel de 20 mio USD pour un effectif de 95 personnes.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) estime le montant de l'acquisition entre 20 et 25 mio CHF, ce qu'Emmi a les capacités de financer sans difficulté. Les ventes des deux sociétés atteignent 20 mio USD, ce qui correspond à 0,6% du chiffre d'affaires global du transformateur laitier suisse et 1,4% en considérant seulement les activités à l'étranger. La marge Ebit devrait se situer au-dessus de celle d'Emmi, établie à 5,9% en 2015.

Dans l'ensemble, l'acquisition est jugée "faiblement positive". Petite, mais néanmoins pertinente, elle permet à la croissance et au profil de marge de progresser. La recommandation est maintenue à "surpondérer".

Vers 11h00, l'action Emmi reculait de 3% à 585,00 CHF dans un SPI en hausse de 0,55%. Le titre reste néanmoins un des plus gros gagnant de l'année en cours, sa valeur ayant progressé d'environ un tiers.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."