Bilan

Eberhard & Co expose 130 ans de garde-temps dans son musée

L'horloger Eberhard & Co a inauguré son nouveau musée jeudi. Il se situe dans son bâtiment historique au cœur de La Chaux-de-Fonds. L'entreprise compte plus de 130 années d'activités ininterrompues.

Le bâtiment historique fait partie du patrimoine mondial reconnu par l'UNESCO.

Crédits: Eberhard&Co

L'aigle d'Eberhard & Co a retrouvé le toit de son bâtiment. La statue symbolise toute une histoire qui perdure. L'horloger chaux-de-fonnier a inauguré son musée jeudi, avec les autorités de la ville. Un musée qui abrite les garde-temps les plus historiques de la marque. Montres de poche, montres-bracelets chronographes avec complications, modèles sportifs: en un peu plus de 130 ans, les différentes modes ont rythmé les créations d'Eberhard & Co.

L'aigle qui occupe le toit du bâtiment a été hissé au sommet du bâtiment à l'aide d'un hélicoptère. Les ouvriers ont dû manœuvrer pour parvenir à l'insérer et le fixer à sa structure. Il a désormais retrouvé sa place, et ce quelques mois seulement après le retour d'Eberhard à la maison. Lors des discours officiels, le conseiller communal et président de la ville Théo Bregnard a insisté sur l'important patrimoine horloger de La Chaux-de-Fonds. Il a notamment souligné la bonne intégration de la marque. De son côté, le directeur exécutif Mario Peserico a affirmé à plusieurs reprises sa satisfaction. Le musée met en valeur une importante histoire de la marque. «Nous avons inclus toutes les étapes, y compris les années 70 et la crise du quartz».

Un musée pour marquer le coup

La date de l'inauguration du musée est bien choisie. La ville de La Chaux-de-Fonds fête le dixième anniversaire du parrainage de l'UNESCO. La «Maison de l'Aigle» - le bâtiment historique d'Eberhard - fait partie de ce patrimoine mondial reconnu. L'aigle qui trône désormais sur le toit du bâtiment a pu être restauré par plusieurs connaisseurs de l'Arc jurassien.

Si la marque avait quitté son fief chaux-de-fonnier il y a 50 ans - en 1969 - pour s'installer à Bienne, elle est revenue dans la métropole horlogère en automne dernier. Barbara Monti, la présidente directrice générale d'Eberhard & Co, évoque un retour aux origines. La maison n'a pas connu trop de bouleversements à sa tête, puisque depuis la création de la manufacture par Georges Eberhard en 1887, seules deux familles en ont été à la tête. La descendance de cet horloger était d'ailleurs présente, à travers sa petite-fille et son arrière petite fille. A la question de savoir si la transformation de son ancienne maison en musée ne surprend pas, Madame Eberhard répond du tac-au-tac: «Cela fait plaisir !»

De la création de la marque à aujourd'hui: le musée dévoile plus de 130 ans d'histoire.
Crédits: DR

Le nouveau musée s'inscrit dans le circuit des «manufactures ouvertes», organisé dans le cadre de la «Biennale du Patrimoine Horloger». L'événement a lieu les trois premiers jours du mois de novembre. Cette neuvième édition promet une ambiance festive, notamment en raison du jubilé de l'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."