Bilan

Easyjet s'attend à une lourde perte avant impôt au 1er semestre

La compagnie aérienne britannique Easyjet a dit mercredi s'attendre à une perte avant impôt comprise entre 690 et 730 millions de livres (875 à 926 millions de francs) pour le premier semestre achevé fin mars, et prévoit de voler à 20% de ses capacités au printemps.

La compagnie a transporté 4,1 millions de passagers, contre 38,6 millions un an plus tôt.

Crédits: Keystone

Le transporteur n'a tourné qu'à 9% de ses capacités de 2019 entre janvier et mars, du fait des confinements et restrictions de déplacements face à la pandémie.

Son chiffre d'affaires a été divisé par dix à 235 millions de livres sur la totalité du premier semestre de son exercice décalé, selon un communiqué.

La compagnie a transporté 4,1 millions de passagers, contre 38,6 millions un an plus tôt.

Le groupe prévoit toutefois une augmentation de ses capacités à partir de fin mai, avec la levée espérée des restrictions de déplacement au Royaume-Uni.

"Nous saluons la confirmation du gouvernement britannique selon lequel les voyages internationaux sont en passe de rouvrir comme prévu mi-mai", souligne Johan Lundgren, directeur général.

Il rappelle que la plupart des pays en Europe prévoient de faire de même, grâce aux campagnes de vaccination, et précise avoir la flexibilité nécessaire pour augmenter rapidement le nombre de ses vols et répondre à la demande.

Au Royaume-Uni, "nous continuons à discuter avec le gouvernement pour faire en sorte que le coût des tests nécessaires soit revu en baisse, afin de ne pas rendre les voyages plus onéreux", selon M. Lundgren.

Il avait dénoncé la semaine dernière le coût "injuste" des tests de dépistage anti-coronavirus prévus par le gouvernement britannique pour faire redémarrer le trafic aérien.

Le groupe note par ailleurs avoir accès à fin mars à 2,9 milliards de livres de liquidités, ce qui lui permet de tenir jusqu'à la reprise du trafic.

Il a au total levé plus de 5,5 milliards de livres d'argent frais depuis le début de la crise sanitaire, grâce à des prêts, dont un du gouvernement britannique, des ventes d'avions ou encore une émission d'actions.

Easyjet était tombé dans le rouge pour la première fois lors de l'exercice 2019-2020 (achevé fin septembre) à cause de la pandémie de Covid-19, avec une perte de plus d'un milliard de livres sur l'ensemble de son exercice décalé.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."