Bilan

Disney sabre LucasArts

Lucasfilm, le studio à qui l'on doit «La guerre des étoiles», et propriété de Disney depuis octobre, a annoncé tirer la prise sa mythique filiale de jeux vidéo LucasArts.
Deux projets en cours de développement seront par ailleurs arrêtés.

Le magazine professionnel The Hollywood Reporter affirme que 150 personnes vont perdre leur emploi à LucasArts, fondé en 1982 par George Lucas et qui a produit pendant 30 ans des jeux vidéo basés sur les films «La guerre des étoiles» et «Indiana Jones».

LucasArts travaillait dernièrement sur deux projets, «Star Wars: First Assault» et «Star Wars 1313». Selon The Hollywood Reporter, ces projets pourraient être externalisés ou être arrêtés définitivement.

«Après l'évaluation de notre position sur le marché des jeux, nous avons décidé de faire évoluer LucasArts d'un modèle intégré vers un modèle sous licence», a expliqué Lucasfilm, racheté par Disney en octobre 2012 pour 4 milliards de dollars.

Cela permettra de «réduire les risques pour la compagnie, tout en disposant d'une collection plus large de jeux sur «La guerre des étoiles», ajoute Lucasfilm dans un communiqué. «Ce changement a entraîné des licenciements à travers notre compagnie. Nous sommes incroyablement reconnaissants et fiers des équipes qui ont développé nos récents titres», a-t-il ajouté.

Petite équipe maintenue

Un porte-parole de Lucasfilm, Miles Perkins, a refusé de confirmer le nombre d'emplois supprimés mais a assuré que le chiffre de 150 personnes, qui circule largement dans la presse spécialisée, «est incorrect». Il a par ailleurs précisé qu'une petite équipe serait maintenue pour gérer les partenariats extérieurs, et a confirmé que «les deux projets actuellement en développement ont été suspendus».

LucasArts a des installations à San Francisco et Singapour, selon son site internet. Depuis le rachat de Lucasfilm, le groupe Disney a annoncé un nouveau film de la saga «La guerre des étoiles» pour 2015.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."