Bilan

Disney enterre son dollar, dont la valeur grimpe en flèche

Les studios Disney vont cesser l'impression et la vente de leurs propres dollars, utilisés comme moyen de paiement dans leurs zones de loisirs, déclenchant un début de frénésie d'achat.

Déjà convoités par les collectionneurs, ces billets devraient voir leur valeur grimper en flèche après cette annonce, certains s'étant déjà rués sur le site de vente en ligne eBay pour les revendre à des prix surélevés.

Crédits: AFP

Les studios Disney ont annoncé mercredi soir qu'ils cessaient l'impression et la vente de leurs propres dollars, utilisés comme moyen de paiement dans leurs zones de loisirs, déclenchant un début de frénésie d'achat parmi les collectionneurs.

Les célèbres billets, à l'effigie de personnages et signés de la main du trésorier Oncle Picsou, pouvaient être utilisés comme devise dans les parcs Disney depuis leur mise en circulation, presque 30 ans auparavant.

Mickey Mouse apparaissait sur le billet d'un dollar, Dingo sur le billet de 5$ et Minnie Mouse sur celui de 10$, même si de nombreux autres héros de film, tels que Cendrillon, Dumbo et la Belle au bois dormant, étaient également représentés.

La décision a été prise en raison de la popularité grandissante du système de carte-cadeau de la société, a expliqué Suzi Brown, porte-parole du parc Disneyland, situé à Anaheim, en Californie (ouest), qui a précisé que les billets avaient cessé d'être imprimés le 14 mai.

Les Disney dollars encore en circulation pourront être utilisés sans date d'expiration, a-t-elle assuré à l'AFP. Ils étaient jusqu'ici dépensés dans les parcs à thème, les lieux de villégiature, hôtels, restaurants et magasins du géant américain du divertissement.

Déjà convoités par les collectionneurs, ces billets devraient voir leur valeur grimper en flèche après cette annonce, certains s'étant déjà rués sur le site de vente en ligne eBay pour les revendre à des prix surélevés.

Des centaines d'offres pour plusieurs versions du billet à un dollar s'étalaient d'environ 10$ à plus de 50$.

La coupure de 50 dollars éditée pour le 50e anniversaire de Disneyland en 2005 était proposée à près de 3.800$, tandis qu'un vendeur demandait 15.000$ pour 54 billets d'un dollar en planches.

Ces coupures avaient été introduites en 1987, chacune avec une sécurité anti-contrefaçon similaire aux vraies devises, et un numéro de série unique.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."