Bilan

Deux études d’avocats romandes unissent leur force

Après l’arrivée de l’étude Walder Wyss en Suisse romande, le mouvement de concentration se poursuit avec la fusion des études Oberson Avocats et Abels Avocats.

Les associés de la nouvelle étude Oberson Abels.

Crédits: DR

La nouvelle étude « Oberson Abels » va débuter formellement ses activités le 1er février prochain. On parle d’une étude comprenant une centaine de collaborateurs répartis entre Genève, Lausanne et Sion et Neuchâtel, soit sur les mêmes sites que ceux où l’étude Oberson officiait déjà. A ce propos, les collaborateurs de l’étude Abels déménageront au 20 rue de Candolle, à Genève, pour rejoindre leurs nouveaux collègues.

Lire aussi: Les études d'avocats ne cessent de grandir

Oberson Abels  comptera 15 associés : Antoine Amiguet, Sébastien Bettschart, Stefan Eberhard et Philipp Fischer pour le pôle commercial, bancaire et financier ; ainsi que Nicolas Buchel, Alexandre Faltin, Pierre-Marie Glauser, Marcel Meier, Jérôme Meyer, Dominique Morand, Xavier Oberson, Marc-Etienne Pache, Jacques Pittet, Fouad Sayegh et Frédéric Vuilleumier pour l’important pôle fiscal.

Notons au passage qu’à l’occasion de ce mariage, l’associé Nicolas Merlino (Oberson Avocats) a préféré lier son destin à l’étude Poncet Turrettini où il rejoindra, notamment, Carlo Lombardini. Comme nous avons pu l’apprendre, l’union de ses deux études a pour motivation première la volonté d’élargir la palette des services proposés à leur clientèle. Ceci alors que certaines études sont devenues des multi-spécialistes.

La clientèle des deux études avait été informée avant Noël déjà, de même que les collaboratrices et collaborateurs. Rappelons que l’étude Oberson est l’un des plus grands spécialistes du pays en matière de fiscalité depuis un demi-siècle. Tandis que la plus récente étude Abels ne pratique que le droit des affaires, sans traiter des litiges.

Taille critique

Comme Bilan l’avait déjà relevé dans un dossier publié en mars 2015, les études d’avocats ne cessent de grandir en Suisse. On y parlait de la nécessité d’atteindre une taille critique pour répondre à toutes les demandes de la clientèle. A cela s’ajoute une augmentation des frais fixes. Ainsi, le nouveau droit comptable a provoqué l’engagement de comptables dans certaines études de taille intermédiaire. Notons qu’Oberson Abels Avocats sera une société anonyme, une tendance initiée voici dix ans exactement.

Ainsi, alors qu’elle était encore absente de Suisse romande, l’étude Walder Wyss & Partner vient d’ouvrir deux antennes : l’une à Lausanne, l’autre à Genève. Des équipes entières ont été débauchées chez certains confrères, tel Floriep. De quoi faire de Walder Wyss la deuxième plus grande étude du pays, loin derrière Lenz & Staehelin, mais juste devant Schellenberg Wittmer et Bär Karrer.

On peut mentionner au passage le renforcement récent de l’étude Pestalozzi , avec l’arrivée entre autres de Thomas Legler et Beat Mumenthaler, partis de chez Python & Peter.

 

 

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."