Bilan

Des Suisses inventent l’algorithme du jeans parfait

Deux diplômés de l’EPF de Zurich ont fondé le label Selfnation. Neuf clics suffisent pour se créer une paire de jeans sur mesure, livrée à domicile.

Selfnation exploite une ligne homme et une ligne femme.

C’est une épreuve bien connue chez les filles: surmonter un profond désespoir lorsqu’il faut se trouver d’urgence un nouveau jeans. Heureusement, Michael Berli et Andreas Guggenbühl, deux diplômés de l’EPFZ (Ecole polytechnique fédérale de Zurich), sont des amis des filles. Respectivement informaticien et ingénieur en construction de machines, les Zurichois ont compilé les mesures d’une centaine de femmes pour mettre au point un algorithme qui dessine le pantalon idéal pour la cliente. Leur label Selfnation a déjà séduit quelque 2500 clients.

Actuellement basés au Technopark de Zurich, les deux entrepreneurs ont lancé leur projet il y a quatre ans, alors qu’ils étaient encore étudiants. La start-up a remporté en 2013 le prix VentureKick doté de 130 000 francs. “Nous sommes toujours là après plus de deux ans d’existence. C’est pas mal pour une start-up”, sourit Andreas Guggenbühl.

Modèle en trois dimensions 

A partir de neuf mesures enregistrées de la taille aux genoux, le logiciel permet de visualiser le modèle en trois dimensions. Puis, on commande son jeans en ligne. Le site se décline en français, allemand et anglais. Les jeans existent en six modèles de base et coûtent 219 francs. Une ligne distincte a maintenant été lancée pour les hommes. Le délai de livraison par la poste s’établit à une quinzaine de jours.

Les articles sont produits en Allemagne dans le nord de la Bavière et en Suisse au Tessin, tandis que le denim provient d’une usine italienne située au nord de Milan. Selfnation revendique un souci de développement durable avec des articles fabriqués en Europe, à proximité de la clientèle, afin de minimiser les coûts et nuisances liés au transport.

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."