Bilan

Dès octobre, des PME pourront être cotées sur SIX à Zurich

Dès le 1er octobre, des PME pourront être cotées et leurs titres négociés sur le nouveau segment dénommé Sparks de SIX. L'opérateur de la Bourse zurichoise a obtenu le feu vert des autorités de régulation.

Les entreprises qui pourront accéder au négoce doivent exister depuis plus de deux ans et disposer d'une capitalisation inférieure à 500 millions de francs.

Crédits: Keystone

Les réglementations régissant cette nouvelle disposition seront rendues publiques dans les deux prochaines semaines, selon le communiqué paru lundi.

L'opérateur ne pense toutefois pas qu'il y aura des IPO dès le lancement de l'offre. "Nous nous attendons à voir une première introduction en Bourse encore cette année", a expliqué un porte-parole auprès d'AWP. Il n'a pas voulu donner de détails sur la taille du segment. La question de savoir si un indice est envisagé, en cas de nombre suffisant de cotations, reste ouverte.

Les PME cotées en Bourse à Zurich "bénéficieront d'une plus grande souplesse pour optimiser leur structure de propriété, élargir leurs options de financement et accéder à une large base d'investisseurs", assure le groupe de services financiers.

En s'implantant sur ce créneau, SIX "renforce l'écosystème suisse de levée de capitaux, qui fonctionne exceptionnellement bien", selon Christian Reuss, à la tête de SIX Swiss Exchange. De plus, des formations à l'introduction en Bourse seront proposées aux entreprises candidates, pour les préparer et les soutenir.

Les entreprises qui pourront accéder au négoce doivent exister depuis plus de deux ans et disposer d'une capitalisation inférieure à 500 millions de francs. La proportion d'actions librement négociables, soit le flottant, doit être au-delà des 15% des titres en circulation, correspondant à une capitalisation supérieure à 15 millions de francs.

Ces exigences sont inférieures à celles requises pour des entrées en Bourse classiques, qui requièrent que l'entreprise ait au moins trois ans, que le flottant pèse pour 20% des titres au moins 25 millions de francs.

Les PME disposent déjà de plusieurs places d'échange en Suisse, notamment les plateformes OTC-X de la Banque cantonale bernoise (BCEB) ou de négoce hors-Bourse opérée par la Banque cantonale de Zurich (ZKB).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."