Bilan

Des métiers de la comm en pleine mutation

A Genève, l’Ecole de management et de communication (ESM) lance une formation continue baptisée Relations publiques 360 degrés. Objectif: maîtriser les outils numériques.

Etudiants de l’ESM Genève.

Crédits: Dr

Les métiers des relations publiques ne font pas exception à la règle: dans un environnement dont les contours sont aujourd’hui définis par le web et les réseaux sociaux, ils doivent se réinventer. «Dans un monde connecté en permanence, chaque utilisateur devient soit un influenceur, soit un critique ou encore un soutien potentiel», souligne Marie Deschenaux, spécialiste RP et cheville ouvrière d’une nouvelle formation baptisée Relations publiques 360 degrés. Postgraduée en corporate communication, cette spécialiste en relations publiques a réalisé de nombreuses opérations, notamment pour Terre des hommes. En 2016, elle a fondé à Fribourg sa propre agence MD Communication. 

La formation qu’elle dirige est menée en collaboration avec l’Ecole de management et de communication Genève (ESM), qui propose des formations certifiées de niveaux bachelor, master et doctorat ainsi que des diplômes de formation continue. Les participants vont apprendre à maîtriser les outils offerts par la révolution numérique. Les cours comprennent des modules portant sur la stratégie de communication, les réseaux sociaux, la stratégie de contenu, la communication d’influence. Seront encore abordés les enjeux de la gestion de crise, de l’e-réputation et de la liberté d’expression. Du côté des techniques, les participants seront initiés au journalisme, à la vidéo et à la communication non verbale. 

Une douzaine d’experts de premier ordre interviendront lors du programme. Parmi eux: Sophie Evard (community manager), Eileen Hofer (blogueuse, journaliste), Thierry Barrigue (dessinateur de presse), Stéphane Koch (sécurité de l’information) ou encore Jorge Guerreiro (blogueur, influenceur). 

Sur dix semaines

Cette formation est ouverte à tout professionnel de la communication, des relations publiques et des relations presse souhaitant mettre à jour ses compétences ou acquérir des outils en phase avec l’évolution digitale de son métier. Elle s’adresse également à des jeunes diplômés ou professionnels désirant se spécialiser dans les RP. Le programme convient aux personnes exerçant les métiers des relations publiques, et aussi de porte-parole, attaché de presse, rédacteur d’entreprise. Les secteurs concernés vont des entreprises privées ou publiques, aux médias et agences de communication, en passant par le marketing, l’événementiel et la culture. 

La prochaine volée débutera le 19 novembre 2018. La formation a lieu en cours d’emploi, les lundis et mercredis de 18 h à 21 h, durant dix semaines. Deux samedis sur le terrain et un travail de diplôme viennent compléter le cursus qui comprend 70 heures de cours. Le dernier tiers du programme est consacré à la rédaction d’un travail de diplôme et à sa soutenance devant un jury. 

Mary Vacharidis
Mary Vakaridis

JOURNALISTE

Lui écrire

Journaliste chez Bilan, Mary Vakaridis vit à Zurich depuis 1997. Durant sa carrière professionnelle, elle a travaillé pour différents titres de la presse quotidienne, ainsi que pour la télévision puis la radio romandes (RTS). Diplômée de l'Université de Lausanne en Lettres, elle chérit son statut de journaliste qui lui permet de laisser libre cours à sa curiosité.

Du même auteur:

CFF: Comment éviter le scénario catastrophe
L’omerta sur le harcèlement sexuel existe aussi en suisse

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."