Bilan

Des architectes qui exportent leur savoir

Le bureau genevois GM Architectes Associés est prolixe. Alors qu’il vient d’inaugurer le projet Corne à Vin à Genève, il a également œuvré à Porquerolles pour la Fondation Carmignac.

  • Le cabinet GMAA a surélevé un bâtiment de 7 étages près de la gare Cornavin, faisant renaître également deux niveaux de caves voûtées en sous-sol.

    Crédits: Think Utopia photography
  • Crédits: Think Utopia photography

Derrière toute réalisation architecturale, il y a d’abord une rencontre. Le développement du bureau genevois GM Architectes Associés (GMAA) vient le confirmer. Celle par exemple entre Mouktar Ferroudj, associé du bureau GMAA basé à Paris, et Edouard Carmignac, pour la fondation du même nom, a été décisive. 

Fondée en l’an 2000, la Fondation Carmignac a réussi l’exploit de créer un musée à Porquerolles au cœur d’un parc national inconstructible. Comment cela a-t-il été possible? Le financier Edouard Carmignac avait racheté voilà quelques années la maison du second propriétaire de l’île française, Henri Vidal, qui avait fait fortune avec le brevet de la «terre armée», une technologie de renforcement des sols utilisée notamment pour les pistes d’aéroport. La construction était disposée sur un talus artificiel réalisé avec la terre armée. Grâce à cela, le bureau GMAA a pu évider ce talus et construire à sa place des murs, astucieusement camouflés. 

Les structures en terre armée associent un remblai granulaire, des armatures et un système de parement modulaire. Ce chantier, qui a duré de l’automne 2015 à janvier 2018, a permis de créer une surface d’exposition de 800 m2 au sous-sol, à laquelle il faut ajouter 200 m2 de surfaces de services (WC, etc.). Ce sous-sol en forme de croix est éclairé en son centre par un immense puits de lumière, recouvert par un bassin transparent en acrylique de 8 mètres sur 8, autoportant. «Il s’agit d’une pièce de 30 centimètres d’épaisseur, du même type que celles utilisées pour de grands aquariums», précise Tiziano Borghini, associé de GMAA.

Sept  nouveaux étages

Autre rencontre qui a abouti à une réalisation originale à Genève: celle entre Antoine Muller, l’un des cinq associés de GMAA, et de Patricia Cottier Pellegrin, dirigeante de la société Cotfer qui commercialise des souvenirs suisses pour les touristes et épouse du célèbre vigneron genevois. «Au départ, elle souhaitait simplement surélever un dépôt, niché dans une cour intérieure située le long du quai numéro 1 de la gare Cornavin», témoigne Antoine Muller. Finalement, le projet Corne à Vin est né, un mandat remporté par GMAA avec des idées peu conventionnelles. 

Les architectes se sont rendu compte en effet que la configuration particulière du lieu leur permettait de proposer une surélévation de 7 nouveaux étages (près de 1740 m2 utiles supplémentaires).  De plus, après avoir organisé des fouilles, ils ont pu excaver deux niveaux de caves voûtées en sous-sols, qui avaient été remplies de terre voilà bien longtemps. 

Comme le maître d’ouvrage avait l’envie d’ouvrir un appart-hôtel avec une déco très helvétique, le projet a abouti à la création non seulement d’une nouvelle cave pour le domaine Grand Cour de la famille Pellegrin, des bureaux et des dépôts pour la société Cotfer, mais aussi un appart-hôtel de 31 unités et 3 appartements. Cette construction bénéficie d’un atrium sur cinq niveaux qui reprend la thématique du vin avec la création d’immenses lustres conçus avec des magnums posés les uns sur les autres. «Mes idées me viennent souvent durant la nuit, dans mes rêves», nous confie Antoine Muller. Voilà sans doute pourquoi ce bureau se plaît à sortir des sentiers battus. 

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."