Bilan

Dans le rouge après six mois, Kudelski vise le vert d'ici fin 2021

Le groupe Kudelski n'est pas parvenu à s'extirper des chiffres rouges après les six premiers mois de 2021, malgré des recettes en hausse en rythme annuel. Le spécialiste valdo-arizonien de la sécurité numérique confirme néanmoins ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice, qu'il entend bien boucler dans le vert.

A l'image de ces chiffres en demi-teinte, les investisseurs ont eu du mal à s'orienter.

Crédits: Keystone

Les recettes se sont établies à 340,5 millions de dollars (311,4 millions de francs au cours du jour), en progression de 6,4% par rapport à la même période un an plus tôt, mais toujours en retrait par rapport à 2019. La plupart des divisions du groupe ont connu une évolution favorable, signale Kudelski jeudi dans un communiqué.

Le segment TV numérique, qui génére à lui seul plus de la moitié des revenus du groupe, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 7,6% à 170,9 millions de dollars, à la faveur de la poursuite de la dynamique positive amorcée dès le second semestre 2020.

Le chiffre d'affaires d'Accès public est resté quasiment stable, à 121,2 millions, alors que celui de Cybersécurité a bondi de 17% à 45,4 millions, porté par une forte croissance en europe et aux Etats-Unis. L'unité dédiée à l'Internet des objets (IoT) reste marginale, même si ses recettes ont plus que doublé à 2,6 millions.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a plus que triplé pour s'inscrire à 15,0 millions de dollars, une performance à mettre au crédit notamment de l'unité Accès public, qui a renoué avec la rentabilité opérationnelle malgré les difficultés liées à la crise sanitaire. Cela n'a toutefois pas suffi pour permettre à l'entreprise de revenir en territoire positif, même si la perte semestrielle a pu être divisée par près de dix à 3,1 millions.

Les chiffres publiés par Kudelski dépassent les projections les plus optimistes en matière de revenus, mais déçoivent les plus conservatrices au niveau de l'Ebitda, alors que le résultat net est exactement conforme aux prévisions.

Pour la suite des opérations, la direction du groupe table sur une hausse du chiffre d'affaires et de l'Ebitda au second semestre par rapport au premier, "en ligne avec la dynamique positive des derniers mois", et confirme les objectifs formulés pour l'ensemble de l'exercice, à savoir, une croissance des revenus et un Ebitda compris entre 65 et 80 millions de dollars.

Chiffres noirs d'ici la fin de l'année


"Le retour dans les chiffres noirs cette année est tout à fait vraisemblable" a confié à AWP le directeur général (CEO) André Kudelski. "Sur les douze derniers mois, nous avons déjà renoué avec la rentabilité au niveau du résultat net", a souligné le dirigeant, en référence aux 5 millions de dollars dégagés sur la deuxième moitié de 2020, mais qui n'avaient pas suffi à éviter au groupe d'essuyer une perte de 18 millions l'année dernière.

Revenant sur la performance de l'unité Cybersécurité, il a souligné que les récentes attaques informatiques qui ont défrayé la chronique illustrent "le besoin croissant de cybersécurité, en particulier en Europe, où notre activité cyber a connu une croissance de 30%". Certaines solutions évoluent vers des offres susceptibles d'intéresser les clients finaux, "mais nous n'en sommes encore qu'au début", a indiqué le patron de Kudelski.

"Cybersécurité et IoT sont des activités encore en phase d'investissement, dont la marge contributive est appelée à s'étendre avec l'augmentation des volumes et du chiffre d'affaires", a poursuivi le dirigeant, tout en concédant que le seuil de rentabilité ne sera sans doute pas atteint cette année.

Vontobel évoque des résultats conformes aux attentes, dont les points forts sont la confirmation de la stabilisation de la TV numérique comme génératrice de liquidités et la solidité du flux de trésorerie.

A l'image de ces chiffres en demi-teinte, les investisseurs ont eu du mal à s'orienter. Vers 14h00, l'action au poreur Kudelski oscillait autour de l'équilibre, à 4,05 francs, dans un marché SPI en hausse de 0,20%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."